25 C
Yaounde
mercredi, 21 août 2019 20:23
Acceuil ENTRETIENS Pierre Dandjinou : « L’Afrique doit tirer davantage profit des opportunités qu’offre Internet »

Pierre Dandjinou : « L’Afrique doit tirer davantage profit des opportunités qu’offre Internet »

(TIC Mag) – Dans une interview accordée à TIC Mag, Pierre Dandjinou, le vice-président de l’Icann pour l’Afrique, affirme que même si Internet tire son origine aux Etats-Unis, l’Afrique pourrait davantage rentabiliser cet outil, à l’instar des pays comme la Chine.

TIC Mag : L’Icann est régulièrement perçue comme étant une instance américaine qui impose ses directives au reste du monde. Quelle est la place de l’Afrique au sein de cette organisation ?

Pierre Dandjinou : L’Icann est composée de trois entités. Il y a d’abord l’Icann.org. C’est le groupe, qui comporte 400 à 500 salariés, et basé à Los Angeles aux Etats-Unis, mais avec des hubs au niveau régional et même une présence en Afrique. L’Icann c’est aussi la communauté de l’Icann. C’est la deuxième entité. Elle travaille pour la définition des politiques. Les gouvernements sont également représentés. Vous avez également le monde des affaires qui est représenté, tout comme ceux qui vendent les noms de domaines. La troisième entité c’est le bureau, le Conseil d’administration de l’Icann qui décide.

TIC Mag : Quelle est la contribution de l’Afrique dans la chaine de décision ?

Pierre Dandjinou : D’abord, en participant massivement. Depuis ces cinq ou six dernières années, dans le cadre du programme de bourse que nous avons en place, beaucoup d’africains y vont et contribuent. C’est très important de contribuer au travail de l’Icann, parce que c’est là où nous définissons les politiques qui amènent à gérer les noms de domaines ou les adresses IP. Si vous n’êtes pas là, on prendra des décisions qui iront contre vos intérêts.

De plus en plus d’africains y vont et je dirais qu’il faut que l’on fasse de plus en plus d’efforts. Autre chose, c’est que les Africains qui sont par exemple au niveau du Conseil d’administration font partie intégrante des 20 à 25 personnes qui prennent les bonnes décisions pour toute l’administration.

TIC Mag : En dehors de la représentation, on n’a pas l’impression que la voix de l’Afrique se fait réellement entendre…

Pierre Dandjinou : Il y a beaucoup à faire et ce que nous faisons c’est que nous renforçons les capacités des Africains en matière de gestion des noms de domaines, en matière de commercialisation et d’industrialisation dans ce domaine. C’est cela notre rôle et l’Afrique y contribue. Mais maintenant, cela prend du temps. Il y a aussi un fait qu’il faut savoir. C’est que Internet a quand même été inventé par les Américains. Donc oui, il y a une sorte de domination des Américains, parce que c’est le pays dans lequel cela a été inventé. Mais, c’est également le pays où le business a vraiment pris. C’est née là-bas, ils en profitent et il est évident que d’autres pays du monde peuvent en profiter. La Chine en profite et il faut penser que l’Afrique également peut en profiter.

Propos recueillis par Jephté TCHEMEDIE

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,072FansLike
6,147FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#Nigéria : #KashifuAbdullahi, nouveau directeur général de l’Agence de développement des #TIC [#NITDA] - https://t.co/SYapLktbJZ

#Nigéria : #KashifuAbdullahi, nouveau directeur général de l’Agence de développement des #TIC [#NITDA] - https://t.co/czZ3WQ6PXn

A Abidjan, la conférence eLearning Africa va explorer les nouvelles technologies dans le secteur de l’éducation - https://t.co/VD2gsIkwDs

Voir plus...

A Abidjan, la conférence eLearning Africa va explorer les nouvelles technologies dans le secteur de l’éducation

- La conférence eLearning Africa se tiendra du 23 au 25 octobre à Abidjan en Côte d’Ivoire. Réunissant des experts internationaux en matière d’éducation et de...

Wolof, Swahili, Zoulou et autres intégrés par Facebook dans la lutte contre les fake news

- Il est désormais possible pour les utilisateurs africains de vérifier la véracité d’une information publiée sur Facebook dans leurs langues...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements (GIS)»

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...

Surveillance douanière : Le Liberia s’enquiert de l’expérience camerounaise avec sa technologie 100% Scanning

- Une délégation libérienne conduite par le Directeur général des Douanes du Cameroun, Edwin Fongod Nuvaga, est venue s’enquérir de l’expérience...