Nigéria : MTN se dit confiant dans l’issue de ses discussions avec les autorités

0

[Digital Business Africa] –Au Nigéria, la filiale locale du groupe de télécommunications MTN a annoncé dans un courrier daté du 10 décembre 2018, et adressé à ses actionnaires qu’il poursuit les discussions avec les autorités administratives nigérianes afin de parvenir à un accord sur leur différend. L’occasion pour l’opérateur de rassurer son staff quant à sa confiance dans l’idée qu’un accord sera finalement trouvé avec les autorités de leur plus grand marché africain, même si pour l’instant, aucune véritable avancée n’a été enregistrée.

Dans le fonds, plusieurs dossiers ont effrités les relations entre l’opérateur et les autorités nigérianes ces dernières années. D’abord, celui de la non désactivation en 2015 des cartes sims non enregistrées dans les délais qui avait valu à MTN Nigéria une amende record de 5,2 milliards de dollars, qui avait ensuite été ramenée à 1,7 milliards. Ensuite, en septembre 2018, MTN Nigéria a à nouveau été épinglé par Abuja. La Banque centrale du Nigéria (CBN) lui ayant demandé de restituer plus de 8 milliards dollars dans ses caisses, suite à des transferts d’argent jugés illégaux. Et tout récemment en septembre 2018, Abuja a une fois de plus réclamé le paiement de 2 milliards de dollars d’arriérés d’impôts à MTN Nigéria.

Devant toutes ces accusations, MTN Nigéria a tenu une constante défense, affirmant qu’il « pense avoir totalement payé les montants dus dans le cadre de ce différend fiscal… MTN Nigeria n’a déclaré et payé de dividendes que conformément aux certificats d’importation de capital émis par nos banquiers et avec l’approbation de la CBN, comme l’exige la loi». Dans la foulée, l’opérateur a réclamé « un examen approfondie », de son antenne nigériane.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici