Cameroun – Affaire Viettel : Le tribunal ne reconnait pas à Baba Danpullo le droit de signer les documents financiers

0

[Digital Business Africa] –Au Cameroun, c’est un coup dur judiciaire que vient de subir le milliardaire Baba Danpullo (photo) dans l’affaire qui l’oppose depuis plusieurs mois à ses coactionnaires vietnamiens pour le contrôle de Nexttel, la filiale camerounaise du groupe Viettel. Actionnaire minoritaire (30% via sa société Bestcam), le tribunal de première instance de Douala-Bonandjo a estimé qu’il n’est pas habilité à signer les documents ainsi que les instruments de paiement de Nexttel Cameroun.

Une décision qui vient abroger celle datant du 28 novembre 2018 dans laquelle le tribunal avait par l’ordonnance gracieuse  N° 700 du 2 avril 2018 autorisé Baba Danpullo ainsi que deux directeurs généraux adjoints à signer les documents de paiement. Aujourd’hui, le tribunal de première instance a estimé que « c’est à tort que l’ordonnance querellée a été prise dans cette circonstance».

De manière spécifique, la cour estime que Viettel avait au préalable pris des dispositions pour pallier à une éventuelle indisponibilité de l’un de ses deux dirigeants signataires sur le compte de l’entreprise. Et que, même si de telles mesures n’avaient pas été prises, il reviendrait seul au Conseil d’administration de désigner une personne autre qui aurait ce droit de signature. A travers cette décision, Baba Danpullo perd son droit de signature des comptes et documents financiers de Nexttel Cameroun.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici