Le Cameroun se joint à 35 pays africains pour célébrer la Semaine africaine de la Science

1

[Digital Business Africa] – Le Next Einstein Forum (NEF) organise dans 35 pays africains la Semaine Africaine de la Science. Soutenue par Johnson & Johnson et Google, la Semaine Africaine de la Science est une célébration qui dure six jours et dont les objectifs majeurs sont la démystification des sciences (procédés, concepts, applications et opportunités), l’inspiration de la jeunesse africaine à découvrir et s’engager davantage dans les métiers liés à la Science et la technologie à l’ère de la 4ème révolution industrielle et la mise en lumière des innovations et innovateurs scientifiques africains.

Au Cameroun, les activités de cette Semaine Africaine de la Science sont pilotées par l’Ambassadrice du Next Einstein Forum au Cameroun, Arielle Kitio, promotrice de Caysti. Ces activités se déroulent du 17 au 22 décembre 2018 sur le thème «Inspirer la prochaine génération de STIM (Science, Technologies, Ingénierie et Mathématiques)».

D’après Arielle Kitio, cette semaine rassemblera de milliers de personnes composées de jeunes élèves, des étudiants, des universitaires et le grand public. Parmi les activités prévues à Canal Olympia, des Hackathons, la sensibilisation aux métiers de STIM, des activités liées aux Femmes dans la science, des expositions et démonstrations scientifiques, des Ateliers de formation en robotique et codage et des conférences.

Déjà, le 17 décembre 2018, les activités ont commencé avec les élèves des écoles primaires âgés de moins de 12 ans en moyenne. Au menu: initiation et formation en codage, électronique et robotique via une approche ludique, créative dans une atmosphère bon enfant sous la supervision de coachs dédiés et attentifs. « C’est une occasion inouïe pour former et préparer de façon pratique les futurs génies de la technologie. Ces hackathons se déroulent en simultané à Yaoundé, Douala et Bafoussam du 17 au 20 Décembre. Et d’avance nous disons merci aux partenaires que sont NextGen Technologies, TME Education, WENTECH et bien sûr CAYSTI », confie Arielle Kitio à Digital Business Africa.

Par Digital Business Africa

baniere830x100-ict-strategies

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici