Fibre optique : Le Cap-Vert va investir 25 millions de dollars pour se doter d’un 5ème câble sous-marin

0

[Digital Business Africa] –Au Cap-vert, le gouvernement a décidé de renforcer son dispositif de fourniture d’Internet. Dans ce sillage, l’opérateur historique Cabo Verde Telecom (CVT) a signé le 13 décembre 2018 un contrat de connectivité avec EllaLink Submarine Cable System. Ce contrat porte sur la construction d’un nouveau système sous-marin de fibre optique baptisé ‘‘EllaLink’’ qui reliera l’Europe à l’Amérique latine depuis Fortaleza au Brésil jusqu’à Marseille en France, en passant par le Cap-Vert, Madère et Lisbonne au Portugal et Madrid en Espagne.

Pour ce qui est des coûts, le montant de l’investissement consenti pour la nouvelle infrastructure se chiffre à 25 millions de dollars US. Il est composé de 4 paires de fibres avec une capacité initiale de 200 Gbps.  Suivant les prévisions, la valeur totale du système EllaLink est évaluée à 180 millions de dollars US. Il devrait entrer en service dès 2020. Il deviendra ainsi le cinquième système de câble sous-marin de fibre optique à travers le pays, après le système Atlantis II, le West Africa Cable System (WACS), le « Cap Amilcar Cabral » qui raliera le Cap-Vert à la Guinée. A cela, s’ajoute des points d’atterrissement prévu dans le pays par l’espagnol  Hemisphère Cable Company dans le cadre des interconnexions de l’Europe à l’Amérique latine depuis Seixal en Espagne jusqu’à Fortaleza au Brésil.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

baniere830x100-ict-strategies

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici