21 C
Yaounde
dimanche, 21 juillet 2019 04:04
Acceuil INNOVATION Tech Event Klaxoon, Coyote, ParkNow, CROSSCALL et Cie, les start-up qui révolutionnent la mobilité...

Klaxoon, Coyote, ParkNow, CROSSCALL et Cie, les start-up qui révolutionnent la mobilité à Paris

[DIGITAL Business Africa] – La 8ème édition du Salon Mobility for Business, spécialisé dans les solutions et applications mobiles, s’est tenue les 17 et 18 octobre 2018 au parc des expositions de Paris. Un rassemblement d’une centaine d’exposants non dénué d’intérêts, bien au contraire.

Si le smartphone est indiscutablement le terminal de travail approprié pour répondre efficacement aux problématiques liées à la gestion, la logistique, l’identification, la géolocalisation, la traçabilité des personnes et des biens, il est important pour Digital Business Africa (DBA) non seulement d’en parler, mais aussi de saisir l’occasion pour faire un point sur son présent et son avenir.

Parmi les exposants, ceux proposant des solutions avant et après ventes, CRM et ERP mobiles, étaient les plus nombreux. Gérer un planning, écrire un rapport d’intervention ou un compte-rendu, organiser ses rendez-vous, rédiger ses notes de frais; les applications de gestion pour smartphones ont eu tout le temps nécessaire pour s’étoffer et ne rien oublier dans ces domaines.

La start-up « Cadulis« , créée il y a deux ans et demi, faisant travailler quatre personnes à Evreux, propose d’aller encore plus loin. Avec une fonction d’optimisation des tournées des intervenants de terrain, son soft peut inverser les rôles et planifier automatiquement une intervention humaine grâce à des algorythmes capables de déterminer quel est le professionnel disponible, avec le bon savoir-faire, au bon moment, au plus près du lieu où il est attendu.
L’IA de Cadulis prend en compte la position des intervenants, leurs compétences, leurs plannings, la tâche à accomplir, la disponibilité du client final et organise l’intervention en prévenant les personnes concernées. Le soft est recommandé pour toute optimisation qualitative, à forte valeur ajoutée. Il est principalement utilisé pour faire face aux urgences, par les installateurs télécoms, le transport de matières dangereuses, etc.

La modernité du management avec Klaxoon

La cohésion d’un groupe et le travail en équipe sont d’autant moins évidents à mettre en place que les personnes sont hétéroclites et dispersées. La société « Klaxoon« , autre exposant du salon, y a réfléchi avec une solution éponyme lancée il y a un peu plus de trois ans. Avec son campus de 170 collaborateurs basé à Rennes, ses deux « stations » commerciales implantées à Lyon et à New-york et son « ClassStore » rue de Richelieu à Paris, Klaxoon oeuvre à l’optimisation des réunions et à l’efficacité du travail en commun. « 70% des participants aux réunions font autre chose que ce pourquoi ils sont venus et 50% de ceux qui sont présents, déclarent ne pas oser s’y exprimer comme ils le voudraient », expliquent-ils.

Pour remédier à ces déperditions d’énergie et de bonnes idées, Klaxoon propose une vingtaine d’actes collaboratifs : Brainstormings, nuages de mots, quizz, votes, etc., tous propices à favoriser l’expression, à partager et à confronter les points de vue, à simplifier la prise de décision collective tout en réduisant de façon significative la durée des réunions.

Qu’ils soient sur place ou pas, les participants se connectent à Klaxoon sur le Web. Il n’y a aucun soft à télécharger. La solution a été pensée pour être utilisée avec n’importe quel équipement numérique.

L’équipe de Klaxoon au Salon Mobility For Business

Klaxoon vient compléter des solutions en visioconférence comme Skype, Zoom, WebEx et autres. Il suffit simplement de partager l’écran de Klaxoon comme le prévoient ces programmes. Klaxoon compte actuellement plus d’un million d’utilisateurs dans 120 pays parmi lesquels, on trouve le Maroc, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Avec Coyote, le smartphone est synonyme de mobilité et de liberté.

Pour définir un smartphone, on pense bien entendu à tout ce qui facilite nos déplacements, comme appeler un VTC avec Uber, connaître les horaires des transports en commun avec les applications SNCF ou RATP ou encore être alerté des dangers de la route lorsqu’on utilise son propre véhicule.

C’est ce que propose l’exposant « COYOTE« . Installée en proche banlieue parisienne à Suresnes, cette société fondée en 2005 a pratiquement doublé ses effectifs pour atteindre désormais plus de 350 personnes depuis qu’elle a racheté « Traqueur », le leader des solutions « Après-vol » de véhicules. Ses boîtiers sont au nombre de trois. Le « Mini » fonctionne via des flashs, des alertes sonores signalant un animal qui traverse la route, un radar sur une zone accidentogène, un camion en arrêt, des chantiers, des nids de poule, toute circonstance pouvant entraver la circulation et constituer un danger. Le modèle « S » complète les fonctions d’alertes et de GPS avec une caméra embarquée qui permet de filmer en continu son trajet. Certains assureurs proposent des tarifs moins élevés à un automobiliste qui peut prouver, le cas échéant, qu’il n’est pas responsable de l’accident dans lequel il est impliqué. Le « Nav+ » ajoute à l’ensemble un écran couleurs avec cartes, navigation du moment et état du trafic routier.

Un développement « e-Coyote » pour smartphone est venu compléter l’offre. Il fonctionne sous Androïd ou iOS et reprend toutes les fonctionnalités des boîtiers à la seule différence que lorsque vous manipulez votre téléphone, e-Coyote passe en arrière-plan. Ce logiciel principalement destiné aux jeunes conducteurs, à ceux qui font peu de kilomètres ou qui changent souvent de voitures, a également permis de répondre à la demande d’opérateurs en téléphonie mobile qui trouvaient intéressant de proposer à leurs clients d’ajouter une offre de ce type à leurs forfaits.

ParkNow pour maîtriser ses dépenses de stationnement

Pour « ParkNow« , la voiture, c’est la route. Mais, c’est surtout le stationnement. Cet exposant hollandais, installé en France après s’être beaucoup développé en Angleterre compte une dizaine de collaborateurs travaillant à Versailles. La société propose une application B2C d’aide au stationnement permettant à un automobiliste de ne payer que pour la durée pendant laquelle il est garé.

Si vous aviez prévu de stationner une heure, mais que finalement vous reprenez votre véhicule au bout de 40 minutes, le système « stop & start » du soft vous permet de ne régler que les quinzaines de minutes effectuées ou commencées, soit 45 minutes et non l’heure complète.
Autre avantage, le système peut prolonger à distance la durée du stationnement sans avoir à retourner à sa voiture.

Le programme est disponible sur le Play Store et sur l’AppStore. Pour fonctionner, la société doit passer un accord préalable avec la ville où elle souhaite intervenir puisque chaque municipalité décide de sa propre politique tarifaire en matière de stationnement. Une affichette ParkNow est apposée sur chaque horodateur compatible. C’est le cas à Angoulème, Béziers, Bourges, Grenoble, Limoges, Toulouse, Valenciennes, sans oublier Paris où tous les arrondissements de la ville sont couverts.

CROSSCALL et ses smartphones 100% français
Concernant les terminaux, les fabricants les plus connus étaient présents au salon : Huawei, Samsung, mais aussi « CROSSCALL » et ses smartphones 100% français fonctionnant avec la version 8 d’Androïd. Créée en 2009, l’entreprise est basée à Aix en Provence avec un bureau commercial à Paris. Avec ses 150 salariés, elle propose trois modèles de smartphone, le Core, l’Action et le Trekker pour le haut de gamme.

Au-delà de la robustesse, de l’étanchéité et de la résistance qui caractérisent la marque, ce dernier intègre une « action-cam », une caméra très performante, l’équivalent d’une GoPro, mais dont la lentille de la caméra de 12 mégapixels ne dépasse pas du smartphone ce qui le rend à la fois performant et pratique à manier. CROSSCALL fabrique également des accessoires originaux utilisant sa technologie « X-link » qui permet de connecter plusieurs appareils, de recharger les batteries, de stocker et de transférer les données, à l’aide de petits boîtiers compacts, sans fil et facilement connectables.


Par Philippe Mingotaud,

correspondant de DIGITAL Business Africa en Europe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,105FansLike
6,007FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G https://t.co/jv0Y3lpmsj #DigitalBusinessAfrica

PLUS DE 30 MILLIONS DE LIKES, RÉACTIONS ET COMMENTAIRES SUR #FACEBOOK DURANT LA CAN 2019
Noms les plus mentionnés sur Facebook lors de la #CAN2019 #Salah (#Égypte), #Mane (#Sénégal), #Zaha (#Civ) + #Ighalo (#Nigéria). #EGYPTE2019 via @DigitalBusiness https://t.co/ovPkyuJelD

Aux côtés du Ministère l’Eco Num, nous avons travaillé sur le Projet d’aménagement numérique du territoire, qui est un enjeu important en terme de cohésion sociale, d’attractivité, d’équité territoriale. Le but étant de satisfaire au mieux les administrés et les usagers. #Gabon

4
Voir plus...

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G

- En Afrique du Sud, l’opérateur historique Telkom a fait savoir vendredi 12 juillet, son intention de supprimer ses services 2G...

Tech : La Toshiba Memory Corporation change de dénomination et devient Kioxia Holdings Corporation

- A partir du 1er octobre 2019, on ne parlera plus de Toshiba Memory Holdings Corporation, mais de Kioxia Holdings Corporation....

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...