Accueil Afrique Centrale Cameroun Joseph Nana : « Voici pourquoi le Cap-vert est au-dessus du Cameroun...

Joseph Nana : « Voici pourquoi le Cap-vert est au-dessus du Cameroun en matière d’eGov » [Vidéo]

[Digital Business Africa] – Votre plateforme web d’informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique, Digital Business Africa, a organisé en collaboration avec la Fondation Inter-Progress la première édition d’Innovation 4 Human. L’événement s’est tenu du 18 au 22 février 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé dans le pavillon numérique de Promote 2019, le salon international de l’investissement. 

Joseph Nana, le directeur général de J-Way Africa, a été panéliste à la conférence Innovation 4 Human modérée par Beaugas Orain Djoyum, DG de ICT Media STRATEGIES et DP de Digital Business Africa, à Yaoundé le 19 février 2019. C’était sur le thème : « Digitalisation des services publics : comment parvenir à un «cashless and paperless governement » ? ». Dans le panel figurait également Pauline Tsafack, la directrice de la Réglementation du Minpostel, et Saloua Karkri-Belkeziz, Présidente de GFI Afrique et présidente de l’APEBI (Maroc).

Digital Business Africa vous présente dans la vidéo ci-dessus les grandes séquences de l’intervention de Joseph Nana.

Jean-Marc Boueyerie : « Chez Jway, nous innovons sans cesse pour simplifier les choses complexes »
Un Etat e-Gov se matérialise par ces grands registres. Le registre de l’identifiant unique. Le Maroc est en train de le faire.  Mais, le Cap-vert l’a fait avant. C’est grâce à cela que le Cap-vert est au-dessus du Cameroun en matière d’eGov.Joseph Nana

Digital Business Africa : Quels sont les préalables pour une meilleure digitalisation des services publics ?

Joseph Nana : « J’en avais identifié cinq. Le premier préalable étant organisationnel. C’est-à-dire au niveau de l’organisation de la structure gouvernementale. Je pourrais dire que le Gabon a presque réussi le pari. Les institutions sont mises en place. On peut encore avoir à redire, mais c’est déjà cela. Le reste, on peut se battre, je n’entre pas dans les détails. La couche la plus importante c’est la couche opérationnelle.

Le deuxième préalable, c’est la charte de souveraineté numérique, qui manque au niveau du Cameroun par exemple. Je l’ai constaté en parcourant le site web du ministère des Finances. Ici, chaque direction a sa charte graphique, son .cm à lui. Il y a un besoin de mettre de l’ordre dans cela. Cela illustre un peu ce qui se passe dans le reste du gouvernement.
Le troisième préalable c’est la mise en place des grands registres de l’Etat. C’est le plus important.

Un Etat e-Gov se matérialise par ces grands registres. Le registre de l’identifiant unique. Le Maroc est en train de le faire.  Mais, le Cap-vert l’a fait avant. C’est grâce à cela que le Cap-vert est au-dessus du Cameroun en matière d’eGov. Ils ont commencé par le commencement : l’identifiant unique du citoyen. Le deuxième registre important, c’est le registre académique qui part du primaire jusqu’à la fin du cycle universitaire. Après le matricule administratif peut prendre le relais. C’est le troisième registre important.

L’on peut mettre le carnet de santé dans un autre registre. Le dossier judiciaire du citoyen peut également être dans un registre. Il y a le foncier, le registre du commerce, la sécurité et enfin la police. Voilà de manière ramassée les grands registres. Il peut avoir des sous-registres en dessous, mais au moins ceux-là sont importants. »

Innovation 4 Human

D’après Beaugas Orain Djoyum, Innovation 4 Human à Promote 2019 consistait à animer le pavillon numérique de Promote avec un accent sur les Conférences thématiques, ateliers et débats sur des thèmes collés à l’accélération du développement numérique au Cameroun. 

Le thème général d’Innovation 4 Human était « Accélérer le développement d’un Cameroun numérique ». L’objectif général étant de créer un cadre de rencontres professionnelles entre entreprises, de regrouper des experts sur des thématiques importantes du numérique avec un accent sur les retours d’expériences et bonnes pratiques, de proposer des solutions adaptées aux entreprises entamant leur transformation numérique, de découvrir des services et solutions innovantes adaptées aux entreprises, de partager les enjeux, opportunités et innovations du numérique.

Par Digital Business Africa 

Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation for Human

Cet article fait partie du Dossier spécial : Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation 4 Human. Lire également et voir les interventions des autres panélistes.

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

- Les technologies numériques ne connaissent pas de frontières. Elles transcendent les frontières, les secteurs et les disciplines, ouvrent de nouvelles perspectives qui transforment...

Quel agenda pour les Rendez-vous Vivatech 2020

L'édition 2019 des Rendez-vous Vivatech, tenu du 16 au 18 mai, à Paris, avec 124 000 participants et 3 milliards de vues...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...