Internet : Google frappé d’une amende de 2,42 milliards d’euros par l’UE

(TIC Mag) – C’est une amende qui bat tous les records que vient d’infliger la Commission de l’Union européenne au géant américain de l’Internet Google. Au terme d’une procédure longue de plus de deux ans, l’instance européenne a infligé le 27 juin 2017 au moteur de recherche une amende de 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante.

Selon la Commission, Google a favorisé son comparateur de prix, Google Shopping, au détriment de ses concurrents. Ainsi, à chaque fois qu’un utilisateur cherche un produit via le moteur Google, il tombe en premier sur Google Shopping. Les autres comparateurs étant relégués bien plus en arrière par Google.

« Durant notre enquête, nous avons noté que les concurrents les mieux placés de Google Shopping ne se retrouvaient qu’à la page 4 des résultats de recherche. Les autres sont encore plus loin. Evidemment, très peu d’internautes vont donc utiliser ces comparateurs concurrents. Nous donnons trois mois à Google pour stopper ces pratiques illégales, et offrir à ces concurrents un traitement égal à celui qu’il réserve à son propre outil », fait savoir la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager qui a travaillé sur ce dossier.

Passé ce délai, Google sera astreint à payer des pénalités quotidiennes pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires quotidien moyen d’Alphabet (246 millions de dollars), sa maison mère. Pour justifier le montant important de cette amende, Margrethe Vestager évoque la durée de l’abus, qui a cours depuis 2008, soit neuf ans aujourd’hui.

La réaction de Google ne s’est pas fait attendre. Le groupe a indiqué être en « désaccord respectueux » avec cette décision. Selon lui, Google Shopping est avant tout un service d’annonces publicitaires et ne peut être accusé de position dominante sur le marché des comparateurs de prix. Le groupe entend donc s’opposer à cette décision et dit être en train d’« étudier un futur appel »

Notons que jusqu’ici, l’amende la plus lourde infligée par le gendarme européen de la concurrence était à Intel en 2009. Elle se situait alors à 1,06 milliard d’euros. Pour autant, Google n’en a pas fini avec les ennuis sur le marché européen. Deux autres enquêtes pour abus de position dominante sont en cours, l’une relative à sa plate-forme publicitaire Adsense, l’autre à son système d’exploitation Android. Selon Margreth Vestager, « les conclusions préliminaires montrent qu’il y a bien eu des abus».

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 
Amadou Coulibaly

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Coulibaly à la...

– « Stop au sorcier numérique ! » C’est le slogan choisi par le ministre de la...

Congo : Léon Juste Ibombo réceptionne l’infrastructure de la...

Congo : Léon Juste Ibombo réceptionne l'infrastructure de la fibre optique et félicite l'opérateur Silicone Connect