Fibre optique : Le Congo et la RCA envisagent leur interconnexion pour 2020

[Digital Business Africa] – Suivant les projections des autorités de la République du Congo et celles de la République Centrafricaine, l’interconnexion entre leurs deux pays devrait être effective dès 2020 dans le cadre du projet Central african Backbone (CAB). Alors que les ministres respectifs des deux pays en charge des TIC se sont retrouvés le 20 novembre à Brazzaville, Léon Juste Ibombo du Congo et Justin Gourna Zacko de la RCA se sont mis d’accord sur la nécessité d’accélérer le processus d’interconnexion.

« L’objectif principal de mon arrivée ici est que les études de surveille ont été déjà faites depuis le Congo jusqu’à Salo en territoire centrafricain. C’est la coordination congolaise qui a mené ces études. Donc, je suis venu voir mon homologue parce qu’étant entendu qu’une partie de ce tronçon se trouve sur le sol centrafricain, comment allons-nous faire pour que cela soit géré convenablement entre les deux pays… Au niveau de la République centrafricaine, nous sommes sur les études afin de choisir  l’entreprise qui va exécuter  les travaux d’interconnexion. Nous avons déjà pu mettre en place l’unité de coordination.  Les  études sont en train d’être faites et je pense que dans un très proche avenir, elles  seront disponibles, mais nous nous acheminons vers la fin de l’année afin de conclure tout cela », a expliqué le ministre centrafricain Justin Gourna Zacko à l’agence Adiac, au sortir de l’audience que lui a accordé son homologue Léon Juste Ibombo.

Les deux responsables ministériels ont également tablé sur la nécessité d’harmoniser au niveau du planning le processus d’interconnexion, de manière à éviter qu’une partie soit plus en avance sur l’autre. On apprend également de l’agence Adiac qui cite Yvon Didier Miehakanda, le coordonnateur national du projet CAB que l’interconnexion entre le Congo et la RCA devrait pouvoir être effective dès janvier 2020 : « Nous avons une difficulté supplémentaire due au fait que les travaux se feront en sous fluvial sur la Sangha. Or, la hauteur de l’eau nous empêche de travailler entre janvier et mai. Donc, de toutes les manières, les travaux de cette interconnexion ne pourront pas commencer avant le mois de juin. Dès que nous lançons les travaux, nous pensons qu’en sept mois, l’interconnexion sera effective, donc au mois de janvier 2020 ».

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’...

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’ état de santé du président Traoré et invite...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil élaboré booster le secteur des TIC et de...
Régulation de la 5G:DG de l'ARTP et la déléguation de l'ARTP de Guinnée

Régulation de la 5G : L’ARPT Guinée s’inspire de...

- Le DG de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) du Sénégal, M....