Cybercriminalité : L’Université de Dschang anime du 06 au 07 mai 2021 à Yaoundé un colloque international devant déboucher sur la création d’un Master en Cybersécurité et Gouvernance sécuritaire

[Digital Business Africa] – L’Université de Dschang au Cameroun, dirigée par son recteur le Pr Roger Tsafack Nanfosso, organise son tout premier colloque international sur la cybercriminalité & la cybersecurité au Cameroun et en Afrique au Palais des Congrès de Yaoundé du 06 au 07 mai 2021.

La leçon inaugurale de ce colloque sera donnée par le Pr Guy Mvelle, directeur scientifique du colloque et secrétaire général de l’Université de Dschang, sous le thème : “La cybercriminalité et la cybersécurité comme objets scientifiques : un état de la recherche récente en Afrique”.

Pour le Pr Guy Mvelle, de nombreux pays africains sont encore très faibles face aux menaces informatiques. Seuls l’Ile Maurice, le Kenya et le Rwanda afficheraient un niveau de préparation élevé aux cybermenaces, indique-t-il en se référant au Cybersecurity Index 2018 de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Au Cameroun, rappelle-il, la révélation des crimes sur les systèmes d’information remonte en 2011 lorsque la compagnie nationale aérienne Camair-Co est victime d’un coup de piraterie ayant entraîné la perte de 500 billets d’avion. Par la suite, l’ANTIC révèle qu’entre 2015 et 2017, sept (07) sites web d’administrations publiques ont subi une attaque de type web defacement.

Malgré ces différentes attaques cybernétiques en Afrique, constate le SG de l’Université de Dshang, c’est seulement durant la décennie 1980-1990 qu’émergent les premiers questionnements scientifiques sur les dérives observées chez les informaticiens, eux-mêmes consécutifs à la publication des rapports administratifs sur les dangers du tout-informatique. « Plusieurs travaux francophones relèvent le sens d’une pratique informatique ramant à contre-courant des espoirs fondés sur cet outil. Pour autant, la fécondité scientifique observée en Occident ne se manifeste pas de la même manière en Afrique, où sévissent désormais avec une grande ampleur des crimes à l’aide des outils informatiques ou contre les systèmes d’informations», indique le Pr Guy Mvelle.

Ce colloque international sur la cybercriminalité & la cybersecurité au Cameroun et en Afrique ambitionne de faire un état de la recherche en Afrique sur la cybercriminalité et la cybersécurité et trouver des solutions pour palier à la situation actuelle.

Cybercriminalité : L’Université de Dschang anime du 06 au 07 mai 2021 à Yaoundé un colloque international devant déboucher sur la création d’un Master en Cybersécurité et Gouvernance sécuritaire

Quelle est la psychologie des cybercriminels ?

Plusieurs questions seront abordées. Parmi lesquelles : quel est le contenu des travaux dans l’espace Afrique? Qu’est-ce qui explique le rythme observé de la recherche dans ce domaine et dans cet espace ? Quels programmes de recherche peut-on envisager en la matière ? Que font les États au quotidien et au concret ? Quels sont les territoires de la cybercriminalité et les enjeux qu’ils recouvrent ? Quel est le régime juridique de la preuve numérique en droit camerounais et en droit privé international ? Quelles sont les mutations stratégiques qu’engendrent les cyberattaques ? Quelle est la psychologie des cybercriminels ? Quelle est la grammaire du cyberespace ? Que coûte une cyberattaque à une entreprise privée ou à un organisme public et quelle est son incidence sur son rendement? Quels sont les nouveaux outils de la détection des intrusions dans les systèmes informatiques ? Quid de la souveraineté des États d’Afrique face aux hébergeurs et aux fournisseurs d’accès étrangers ? Ou encore quid de la blockchain, de l’Internet des objets ou de l’intelligence artificielle ?

Pour le Pr Henri-Désiré Modi Koko Bebey, doyen de la Faculté des Sciences juridiques & politiques de Dschang, les attentes de la FSJP pour ce colloque sont nombreuses. « En effet, l’établissement se prépare à lancer, dès la rentrée académique 2021-2022, son nouveau programme de Master professionnel de « Cybersécurité et Gouvernance sécuritaire ». Les travaux du permettront certainement de finaliser les programmes dudit Master, en leur donnant un contenu et une orientation conformes aux recommandations des experts qui seront réunis en conclave à Yaoundé, les 6 et 7 mai 2021 », indique le Pr Henri-Désiré Modi Koko Bebey.

L’IUT Fotso Victor de Bandjoun est partenaire de ce projet de Master spécialisé Cybersécurité. Pour son directeur, le Pr. Thomas Tamo Tatsietse, l’objectif de ce futur Master pluridisciplinaire est « de former l’étudiant aux métiers de la cybersécurité, de la gouvernance sécuritaire et de l’informatique légale avec accent sur les aspects technologiques, juridiques et économiques ».

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Mark Zuckerberg lance la nouvelle version de Meta AI,...

Marck Zuckerberg lance la nouvelle version de Meta AI, l’ assistant virtuel conversationnel le plus « intelligent...

La BOAD et le Cyber Africa Forum pour protéger...

La BOAD et le Cyber Africa Forum pour protéger l'espace numérique dans l'UEMOA, la Green Tech une...