Côte d’Ivoire : Le ministre Kalil Konaté et Vivendi Africa discutent des solutions alternatives de connectivité, les Fintechs opportunité pour startups 

[DIGITAL Business Africa] – La question de la connectivité était à nouveau débattue au ministère de la Transition Numérique et de la Digitalisation. Le ministre Ibrahim Kalil Konaté a reçu en audience, fin mars 2024, le directeur général Côte d’Ivoire du Groupe Vivendi Africa (opérateur télécom spécialisé dans la fourniture d’accès internet Très Haut Débit en Afrique), Stéphane Faures. Ensemble, ils ont exploré les solutions alternatives de connectivité. Le prétexte de la rencontre  était évidemment la perturbation de la connexion internet, causée par la coupure des câbles à fibre optique internationaux Maine One, ACE et Wacs, survenue le 14 mars 2024.

La Côte d’Ivoire avait été sérieusement affectée. Il est donc de bon ton pour le ministre de la Transition numérique et de la Digitalisation, Ibrahim Kalil Konaté, de multiplier des initiatives qui sont de nature à prévenir de pareils incidents à l’avenir. Il a appelé à une coopération renforcée entre tous les acteurs du secteur pour relever les défis de déploiement et de couverture. Ceci, afin de garantir une connectivité stable et équitable sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Stéphane Faures a, quant à lui, présenté les efforts de Vivendi Africa pour maintenir la continuité des services Internet grâce à ses infrastructures  et son offre Fibre Canal Box, assurant ainsi la disponibilité de la connectivité dans le pays.

Les startups invitées à saisir les opportunités de la Fintech

l’École des hautes Etudes commerciales de Paris( commerce et de gestion) pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, a organisé un Talk de la Fintech, ce 28 mars 2024 à Abidjan. En collaboration avec le « Côte d’Ivoire Innovation 20 » (CI20) et le ministère de la Transition numérique et de la Digitalisation, l’ événement était  sous-tendu par le thème : « Croissance et réglementation : les opportunités et défis des Fintechs en Afrique ». Pour un secteur qui couve quelque 50 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et plus de 23 millions de clients pour les services financiers, les Fintechs constituent une véritable opportunité que doivent saisir les startups. Et ce n’est pas le ministre Ibrahim Kalil Konaté qui dira le contraire.

« J’encourage les jeunes innovateurs et les porteurs de projets à saisir les opportunités qu’offre la Côte d’Ivoire dans le numérique et à s’inspirer des modèles de réussite dans le domaine de la Fintech dans le monde », a-t-il dit.

Le ministre a également exhorté les startups à se mobiliser pour la participation de la Côte d’Ivoire à Viva Technology à Paris. Une vingtaine de startups ivoiriennes y seront accompagnées pour présenter leurs projets sur la scène internationale.
L’ experte en innovation du ministère de la Transition numérique et de la Digitalisation, Florence Fadika, a présenté les initiatives du ministère à ce Talk de la Fintech. Elle a détaillé le Plan d’Accompagnement et de Développement des Startups (PADS), opérationnalisé dans le cadre de la loi de promotion des startups numériques.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Pacome Boidi, Orange CIV au Cyber Africa Forum :...

Pacome Boidi, Orange CIV au Cyber Africa Forum : « Nos pays africains doivent travailler ensemble à...

Nigéria : Suite à la baisse de 50% des...

Nigéria : Suite à la baisse de 50% des kits Starlink, la demande explose
Starlink va suspendre son service Internet au Cameroun et dans plusieurs pays africains dès le 30 avril 2024

Starlink va suspendre son service Internet au Cameroun et...

– A la suite de la demande de plusieurs autorités de régulation et de gouvernements en...