Coopération : Nizar Ben Néji, ministre des TIC tunisien en visite aux USA pour des partenariats avec Starlink,Meta, Amazone, Astranis

[DIGITAL Business Africa] – C’est un marathon que Nizar Ben Néji a entamé en terre américaine, seulement en l’espace de deux semaines. Le ministre des Technologie de la Communication et l’entreprise Starlink ont signé un accord pour expérimenter en Tunisie les technologies internet par satellite de l’entreprise d’ Elon Musk. Les termes de l’accord sont consignés dans un communiqué publié lundi 31 juillet 2023. Il s’agit, entre autres, de tester l’internet par satellite dans certaines zones en Tunisie et mettre en place le cadre règlementaire nécessaire à l’utilisation de ces technologies.

Avec cet accord, Starlink enverra à la Tunisie le matériel de réception satellitaire ainsi que des modems à installer sur trois sites différents : Tunis, Ariana et Gabès. C’est dans ces localités que seront testés les équipements et la qualité de service (disponibilité de la connexion à la latitude de la Tunisie, débit minimal garanti, etc.) gratuitement pendant trois mois. L’Agence Nationale des Fréquences (ANF) pourra rédiger les licences pour la fourniture de service par satellite en collaboration avec les services du ministère des TIC, le Centre d’Etude de Recherches et des Télécommunications (CERT) et le régulateur télécom. Ceci pour réglementer les services d’internet haut débit par satellites (géostationnaires et non géostationnaires à basse altitude). Les opérateurs satellitaires tels que Starlink pourront ainsi obtenir une licence dans le cadre du code des télécoms tunisien.

Depuis 2022, le ministère des Technologies de la communication examine la possibilité de créer une licence avec procédure allégée adaptée à la nouvelle technologie utilisée par SpaceX ; la réglementation en vigueur ne permettant pas de vendre des abonnements satellitaires, sauf pour les satellites géostationnaires VSAT. SpaceX a introduit, en janvier 2023, une demande d’autorisation pour utiliser son système Internet par satellite en Tunisie. Une procédure initiée pour aaccorder à SpaceX une licence d’exploitation.

D’autres entreprises technologiques américaines spécialisées dans l’internet et la communication par satellites, à savoir Starlink, Amazon et Astranis, ont également réçu le ministre Nizar Ben Néji, qui conduisait une délégation. Un détour par le FBI (Federal Bureau of Investigation) et META, la société mère de Facebook et Instagram, avant le departement de Défense américain pour examiner les services et solutions de communication satellitaire, fournis par ces sociétés spécialisées en communication géostationnaire et connexion internet haut débit par satellite. Au cours de cette visite, ces entreprises ont présenté des solutions et des services de communication par satellite, ainsi que des modèles de satellites déployés dans le monde entier par un réseau de 4436 satellites en orbite non géostationnaire, à une altitude de 460 km, en plus des nombreuses stations terrestres. Il est à noter que le projet Kuiper, principal concurrent de SpaceX Starlink, vise également à fournir un service Internet par satellite.

Par Jean Materne Zambo

 

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves...

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves Castanou de Congo Telecom vont collaborer

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au...

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au compte bancaire, bientôt disponibles pour faciliter l’accès aux...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des autorités