Cameroun : les jeunes veulent un fonds pour soutenir les entrepreneurs du numérique

0

(TIC Mag) – Au Cameroun, on pourrait assister prochainement à la création d’un fonds de soutien des jeunes entrepreneurs intervenant dans le domaine du numérique. C’est l’une des principales recommandations formulées à l’issue d’une session de formation sur l’économie numérique qui a eu lieu le 28 octobre 2016 à Yaoundé, réunissant les responsables ministériels du ministère des Postes et Télécommunications, ceux de la Jeunesse et de l’Education civique ainsi que les pays membres de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant le français en partage (CONFEJES). Il était notamment question d’échanger afin de trouver des pistes de développement de l’émergence d’une réelle économie numérique au sein des pays membres, et de définir une feuille de route à suivre pour l’atteinte de ces objectifs.

Autres recommandations formulées à l’intention des pays membres de la Confejes,  la poursuite et l’accélération de la promotion des TIC dans tous les ordres d’enseignement par la mise à disposition d’outils informatiques (ordinateurs); l’accélération du développement des infrastructures de télécommunications en vue accroître leurs accès aux zones urbaines et  rurales, la mise en place de partenariats entre l’Etat et les Opérateurs de téléphonie mobile en vue de mettre à la disposition des jeunes entrepreneurs (start-up) les interfaces de programmation (API) disponibles; la création d’incubateurs à fort potentiel dans le numérique au sein de la société civile; l’association du numérique à tous les projets et programmes de développement national et la définition d’un modèle de financement et un cadre de protection appropriés pour les projets numériques des jeunes start-ups.

Notons qu’après l’adoption de ces recommandations, il reviendra à chaque pays de l’intégrer à ses objectifs sur le court, le moyen ou le long terme.

PUB-Innovation-4-Human.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici