Cameroun : Le gouvernement va en guerre contre la propagation des fausses nouvelles sur Internet

0

(TIC Mag) – Le vendredi 13 janvier 2017, la ministre camerounaise des Postes et Télécommunications montait au créneau sur les antennes de la télévision publique, la CRTV. Elle annonçait le lancement d’une campagne de sensibilisation contre la propagation des fausses nouvelles sur Internet. Pour la ministre, les fausses nouvelles ont fait leur nid dans le cyberespace camerounais. Et leur propagation est de nature à déstabiliser le Cameroun.

« Le chef de l’Etat demande aux Camerounais, à travers le gouvernement, d’avoir une utilisation responsable des réseaux sociaux », affirme minette Libom Li Likeng. Selon la ministre, la campagne de lutte contre ce phénomène commencera par une phase de sensibilisation. Laquelle sera meublée par les affiches et les spots publicitaires en langues françaises, anglaises et locales. Les réseaux sociaux seront également mis à contribution.

Sur le terrain, cette sensibilisation a déjà débuté : Depuis le début du mois, les abonnés à la téléphonie mobile reçoivent déjà des messages suivants : « Cher abonnés, l’émission et la propagation de fausses nouvelles, notamment par les réseaux sociaux sont réprimandés par le code pénal et la loi ». Une référence faite à l’article 78 de la loi sur la cybercriminalité, ainsi qu’à l’article 113 du Code pénal qui punit de 3 mois à 3 ans et d’une amende de 100 mille à 2 millions l’auteur de la propagation des fausses nouvelles au Cameroun.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici