Cameroun : Le « Blue Tech Challenge » de Camtel lancé [Postulez jusqu’au 23 juin 2024]

[DIGITAL Business Africa] – Annoncé par la Dg de Camtel, Judith Yah Sunday, le 27 février 2024 à l’occasion de la Journée Camtel de la jeunesse, le « Blue Tech Challenge » a été officiellement lancé le 21 mai 2024. Un appel national à manifestation d’intérêt a été publié dans ce sens sur le site web de Camtel.

Cette initiative de Camtel vise à déceler des talents de la technologie et à assurer leur éclosion. Il s’agira donc d’identifier, de mettre en compétition et de promouvoir l’excellence numérique à travers les initiatives des universités, des grandes écoles et des start-ups du secteur de l’économie numérique camerounaise. « Le pouvoir des jeunes est la conviction que ces derniers ont la capacité d’apporter des changements significatifs dans la société et que les décisions les concernant ne peuvent être prises en leur absence », déclarait la DG de Camtel, Judith Yah Sunday.

Pour Camtel, ce challenge s’inscrit dans la dynamique de matérialisation des prescriptions du Chef de l’État afin de contribuer aux nombreuses initiatives portées par le gouvernement de la République du Cameroun dans le cadre du développement de l’économie numérique. Le concours est également lancé dans le cadre de la célébration des 25 ans de CAMTEL.

https://www.digitalbusiness.africa/wp-content/uploads/2024/06/AMI-Blue-Tech-Challenge-VF.pdf

 

OBJECTIFS

Le concours dénommé « BLUE TECH CHALLENGE », impulsé par madame le directeur général de CAMTEL, est une compétition qui vise à :

  • Mettre en lumière le savoir-faire de la jeunesse camerounaise dans l’écosystème des TIC ;
  • Catalyser les solutions innovantes et durables qui seront retenues pour renforcer la résilience de la transformation numérique dans tous les secteurs ;
  • Soutenir toutes les initiatives à forte valeur ajoutée et porteuses de changement ;
  • Stimuler l’auto-emploi pour atténuer les effets du chômage des jeunes au Cameroun.

II s’agira de promouvoir l’innovation durable et le génie des jeunes Camerounais.

Le concours promet une convergence de sujets technologiques variés, visant à propulser l’économie numérique du Cameroun, favoriser l’atteinte des objectifs de la SND 30 et définir le socle de la construction d’une industrie du numérique au Cameroun.

Ce challenge offre une opportunité précieuse aux entrepreneurs camerounais de faire avancer leurs solutions innovantes et de contribuer à un avenir plus durable du Cameroun.

 PARTICIPATION

Les candidats éligibles au concours « BLUE TECH CHALLENGE » devront opérer dans l’écosystème des technologies de l’information et de la communication. Les projets des candidats doivent proposer des solutions innovantes s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication et répondre :

  • soit aux besoins des populations camerounaises ;
  • soit aux besoins de la SND 30
  • soit aux besoins de l’entreprise CAMTEL ;
  • Soit aux besoins de l’administration publique et des collectivités territoriales décentralisées.

Les candidats cibles du concours BLUE TECH CHALLENGE sont :

  • Les start-ups TECH ayant à leur tête des Camerounais, implantés dans les 10 régions du Cameroun, justifiant d’au plus 5 ans d’existence et n’ayant reçu aucune distinction nationale sur les deux dernières années ;
  • Les étudiants et chercheurs dans le domaine de l’économie numérique ou de l’innovation technologique accrédités par les universités et les grandes écoles reconnues par le ministère de l’Enseignement supérieur ;

•     Les élèves des établissements secondaires techniques ;

  • Les doctorants ou pré doctorants des laboratoires de recherche n’ayant reçu aucune distinction nationale sur les deux dernières années et disposant de prototypes ou de projets.

Les candidatures devront satisfaire les exigences suivantes :

Pour les START-UP

  • Être une jeune entreprise du domaine technologique, qui se concentre sur le développement et la commercialisation de nouvelles technologies. Cela peut inclure de nouveaux logiciels, des matériels ou même un nouveau modèle commercial.
  • Le promoteur de la startup ou du projet doit être de nationalité camerounaise et résider au Cameroun, avoir moins de 35 ans.
  • Être une start-up technologique installée au Cameroun, justifiant d’une existence d’au plus 5 ans.
  • Ne pas avoir reçu de distinction dans les 2 dernières années lors d’un challenge.

Pour les universités et grandes écoles ou collèges et lycées technologiques

  • Être élève, étudiant, chercheur ou doctorant dans un établissement secondaire technologique, une université ou grande école camerounaise ;
  • Projet parrainé par l’institution. Les candidatures indépendantes et donc non parrainées par l’institution sont également acceptées.
  • Être âgé d’au plus 40 ans pour les doctorants et prédoctorants des centres de recherche et d’au moins 15 ans pour les élèves et étudiants.

 LES CATEGORIES DU CHALLENGE

Quatre (4) catégories de prix sont prévues, à savoir :

  1. Prix de la meilleure start-up Tech : le prix BLUE STAR sera décerné aux trois (03) meilleurs projets des premières startups sélectionnées parmi les 10 présélectionnées toutes les catégories ;
  2. Prix du meilleur projet porté par une université ou une grande école : LE PRIX BLUE ACADEMIC INNOVATION sera décerné aux trois (03) meilleurs projets parmi les 10 présélectionnés en lice dans la catégorie ;
  3. Prix de la meilleure start-up tech adressant les problèmes des femmes et/ou portée par une femme : LE PRIX BLUE TECH WOMEN sera décerné à la première startup parmi les 5 présélectionnées dans la catégorie ;
  4. Prix Innovation technologique en faveur des personnes handicapées et/ou porté par une personne handicapée : Le prix HANDI BLUE sera décerné à la première startup parmi les 5 présélectionnées dans la catégorie.

La participation à ce concours des personnes présentant des handicaps physiques est vivement souhaitée ainsi que celle de la gent féminine.

LA COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Pour participer au concours BLUE TECH CHALLENGE, les candidats doivent fournir un dossier de candidature comprenant :

Un résumé du projet technologique, décrivant le problème et la solution au problème à travers le projet, que ce soit au sein de la population camerounaise, en lien avec la SND 30, un enjeu de l’administration publique, d’une collectivité locale ou un défi spécifique à CAMTEL ou en lien avec l’environnement et les changements climatiques ;

  • Un fichier au format vidéo présentant le prototype du candidat pour celui qui en
  • Une étude de marché comprenant la segmentation, l’analyse SWOT, les concurrents et les partenaires potentiels (financiers, stratégiques), l’identification d’une opportunité de marché ;
  • La description du produit ou service que vous
  • Des informations sur l’équipe
  • Des prévisions financières sur trois ans (plan d’affaires).
  • Éventuellement, une évaluation de l’impact du problème identifié, en référence à la SND30, par l’administration publique, les collectivités locales ou la population.

Dans le cadre du concours BLUE TECH CHALLENGE, CAMTEL s’engage à respecter pleinement les droits de propriété intellectuelle des candidats sur leurs projets et à protéger les créations nouvelles.

LES MODALITES DE RECEVABILITÉ DES CANDIDATURES ET DELAIS

Les candidatures doivent être déposées prioritairement en ligne sur le site web du projet accessible à l’adresse https://bluetechchallenge.camtel.cm/. Pour postuler en ligne, il est essentiel de procéder à la création d’un compte utilisateur. Vous devrez y renseigner les informations du candidat telles que le nom et prénom, l’adresse postale, l’adresse électronique personnelle, celle de la startup, ainsi que le numéro de téléphone (prioritairement les numéros CAMTEL).

Les candidatures peuvent aussi être déposées sous format papier et/ou dans une clé. Dans ce cas, le dossier de candidature sera présenté dans une enveloppe unique portant impérativement la seule et unique mention suivante : « Appel à manifestation d’intérêt pour le concours dénommé BLUE TECH CHALLENGE ».

Les dossiers physiques peuvent être déposés prioritairement à l’immeuble siège de CAMTEL à Yaoundé, Direction des Approvisionnements et du Patrimoine, porte 905.

Les candidats résidants dans les régions peuvent aussi déposer leur dossier de candidature dans les directions/représentations de CAMTEL dans les chefs-lieux de leur région respective.

La date limite de recevabilité des candidatures est fixée le 23 juin 2024 à 15h 30, délai de rigueur. 

LES CRITERES D’ÉVALUATION

 Pour tous les prix, les critères d’évaluation sont les suivants :

 

No CRITERES DE PRESELECTION Note.
 

1

Avancement significatif du projet : Le projet doit démontrer une conception bien aboutie, disposer d’un prototype opérationnel, et

Offrir des produits ou services numériques déjà sur le marché ou prêts pour la commercialisation.

 

/20

 

2

Distinctivité marquée du concept, des produits ou services : le projet doit se distinguer nettement par son originalité et son

Unicité par rapport à ce qui existe déjà sur le marché.

 

/20

 

3

Adequation avec les besoins du marché : le concept, les produits ou services doivent répondre à des besoins ou problèmes spécifiques, avec des preuves tangibles de l’intérêt et de

L’acceptation du marché.

 

/20

 

4

Capacité d’expansion internationale : le concept, les produits ou services doivent avoir la capacité de s’étendre au-delà des

leurs frontières nationales et de s’adapter aux marchés étrangers.

 

/20

 

5

Impact significatif sur l’emploi : le concept, les produits ou services doivent avoir un fort potentiel pour générer des emplois et contribuer positivement à l’économie.  

/20

TOTAL 100

 

Sur la base de ces critères, le jury procèdera aux présélections ci-après :

 

  1. Prix de la meilleure start-up Tech : les 10 meilleurs projets seront présélectionnés ;
  2. Prix du meilleur projet porté par une université ou une grande école : Les 10 meilleurs projets seront présélectionnés ;
  3. Prix de la meilleure start-up tech adressant les problèmes des femmes et/ou portée par une femme : les 5 meilleurs projets seront présélectionnés ;
  4. Prix Innovation technologique en faveur des personnes handicapées et/ou portées par une personne handicapée : les 5 meilleurs projets seront présélectionnés ;

Critères d’évaluation au niveau du Grand Jury (pitch final)

No CRITERES Note.
1 Présentation générale du dossier /15
2 Pitch talk et pitch desk /20
3 Démonstration. /20
4 Caractère innovant ou original du projet /20
5 La viabilité économique /15
6 Le Timinq de déploiement /10
TOTAL 100

 

Ces critères sont conçus pour évaluer non seulement l’innovation et la technologie, mais aussi l’impact social et économique des projets. Ils sont alignés avec les objectifs de développement durable et l’ambition de promouvoir l’excellence numérique au Cameroun.

La publication des résultats.

Les candidatures présélectionnées défendront leur projet devant le jury en prélude à la cérémonie de remise de prix. La liste des présélectionnées sera communiquée par affichage et par voie de presse et publiée sur le site du challenge.

Le jury publiera aussi la liste des vainqueurs du challenge qui recevront leur prix pendant une cérémonie solennelle organisée à Yaoundé au mois d’août 2024.

Digital Business Africa, Source : Camtel

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...

Côte d’Ivoire : Le Centre d’Innovation « Yiri »...

Côte d'Ivoire : Le Centre d'Innovation « Yiri » inauguré, Rebecca Enonchong ambassadrice de cet incubateur