Cameroun : Des consommateurs dénoncent les abus dans le secteur des télécoms

0
Simon Kaldjob

(TIC Mag) – Au lendemain de la célébration de la Journée mondiale des consommateurs, la Fédération des associations des consommateurs des produits et services des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (Factics) remonte au créneau pour dénoncer les mauvaises pratiques qui ont cours dans les milieux des télécommunications au Cameroun. Selon Simon KALDJOB (Photo), président de la FACTICS, « le mal est profond » et les consommateurs sont victimes d’un certain nombre d’abus et d’exactions qui devraient être sanctionnés par les autorités.

Parmi ces abus, il évoque « l’indisponibilité d’Internet au quotidien, des voix brouillées au cours des conversations, des publicités mensongères, des messages intempestifs, le non-respect des procédures légales d’identification des abonnés, le prélèvement abusif aux consommateurs des frais de musique d’attente d’appels téléphoniques et la cacophonie observée ces derniers temps par les opérateurs de la téléphonie, notamment sur l’existence de la 3/4G au Cameroun ».

Dans le même sillage, Simon KALDJOB interpelle le gouvernement et le régulateur à veiller davantage au respect de la réglementation et à la protection des consommateurs. Particulièrement, la Factics appelle l’Agence de régulation des télécommunications, à être plus rigoureuse à l’endroit des opérateurs de la téléphonie mobile et à les sanctionner à chaque violation des lois et des termes de leurs cahiers de charge.

Au niveau du gouvernement, la Factics souhaite voir la mise en place des mesures qui œuvreront à la baisse des coûts du téléphone et de l’Internet, à la protection de l’enfant en ligne et au financement des projets TIC.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici