Cameroun : Contraint par le régulateur, Nexttel a désactivé plus de 700 000 abonnés non identifiés

0

[Digital Business Africa] – Au Cameroun, les autorités de régulation des télécommunications ont récemment procédé à la désactivation de plus de 700 000 lignes téléphoniques appartenant au troisième opérateur du pays, Nexttel, filiale du vietnamien Viettel. De manière générale, l’information est passée inaperçue et n’a été rendue publique que le 13 janvier 2019 par le nouveau président du Conseil d’administration de la Cameroon Telecommunications (Camtel), Mohamadou Saoudi.

Alors qu’il s’exprimait devant des élites lors d’une réunion de crise sur le phénomène de prise d’otage qui prend de l’ampleur dans sa région d’origine qu’est l’Adamaoua, frontalière de la République Centrafricaine, celui qui officie également comme secrétaire général du ministère des Postes et Télécommunications a fait savoir que cette suspension est intervenue « ces dernières semaines ». Dans un contexte d’insécurité croissant, le gouvernement est monté au créneau ces dernières années pour rappeler aux opérateurs que l’identification de leurs abonnés n’est pas facultative, mais est une obligation légale. Dans le cas d’espèce, en cas de prise d’otage, il serait facile pour les autorités de remonter la piste des criminels si la ligne utilisée pour réclamer la rançon est clairement identifiée.

Notons en rappel que l’obligation pour les opérateurs télécoms d’identifier systématiquement leurs abonnés date de depuis le 29 mai 2009, à la faveur d’un arrêté de l’ancien ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Bello Bouba Maïgari. Seulement, un laxisme administratif s’était depuis installé, et la mesure n’a jamais été rigoureusement appliquée. Cependant, depuis ces dernières années, les nouvelles autorités en ont fait une priorité, et initié plusieurs contrôles auprès des opérateurs. Ces missions qui sont par ailleurs toujours en cours ont abouti à une série de sanction à l’encontre des opérateurs récalcitrants.

Dans un rapport publié en 2016 par l’Agence de régulation des télécommunications, au mois d’avril 2016, Nexttel était l’opérateur qui avait le plus grand nombre d’abonnés non identifié. Selon l’Agence, à cette période, seulement 64,41% de ses abonnés étaient formellement identifiés, contre 74,60% pour Mtn et 93,16% pour Orange Cameroun.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

TAS-2019.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici