Accueil Télécoms Cameroun / Camtel : Quel bilan pour David Nkoto Emane après 14 ans...

Cameroun / Camtel : Quel bilan pour David Nkoto Emane après 14 ans et quels défis pour Judith Yah Sunday epse Achidi ?

[Digital Business Africa] – La Cameroon Telecommunications a une nouvelle équipe dirigeante. Dans un décret signé le 14 décembre 2018, le président camerounais Paul Biya a nommé Judith Yah Sunday l’épouse de l’ancien premier ministre Achidi Achu au poste de Directeur général, en remplacement de David Nkoto Emane, en poste depuis février 2005. Elle sera secondée par Daniel Désiré Olle, qui devient le nouveau directeur général-adjoint, en remplacement de Richard Maga. Paul Biya a également nommé un président du Conseil d’administration de la Camtel, en la personne de Mohamadou Saoudi, également secrétaire général du ministère des Postes et Télécommunications. Il succède ainsi au sénateur Victor Mukete, obligé de démissionné de ce poste en avril 2018 pour incompatibilité avec ses fonctions sénatoriales.

Au moment où il prend la porte de sortie de la Camtel, David Nkoto Emane aura passé au total 28 ans au sein de cette entreprise, depuis son recrutement à Intecam (Ancien Camtel ) en 1990 en qualité chef service Informatique. Au moment de la création de la Camtel, il hérite de la Division Informatique. Plus tard en 2000, il fera un détour par la CNPS, où il est nommé Directeur Informatique par Louis Paul Motaze qui était à cette époque le Directeur Général. En 2005, il fait son grand comeback au sein de la Camtel où il redépose ses valises, cette fois en qualité de Directeur général. A ce poste, il durera 13 ans, soit quatre ans de plus que ce que prévoit les lois et les décrets régissant le fonctionnement des entreprises publiques et Parapubliques.

Immeuble siège de Camtel à Yaoundé.

A David Nkoto Emane, on doit plusieurs réalisations. Parmi les plus emblématiques, le lancement en 2014 des CT Phone, qui avait à l’époque placé Camtel au cœur de la concurrence sur le mobile. Un projet qui s’est malheureusement vite essoufflé. Malgré ce projet, Camtel ne compte pas toujours 500 000 abonnés, alors que le leader du mobile au Cameroun a déjà frolé neuf millions d’abonnés avant de redescendre à sept millions. Pour ce qui est de la connectivité, David Nkoto Emane a dans son bilan quatre câbles sous-marin à fibre optique qui atterrissent désormais au Cameroun. Il s’agit du SAT3, le Wacs et le NCNCS (Nigeria and Cameroon Network Cable System), et tout récemment, depuis septembre 2018, le South Atlantic Inter Link (SAIL). Long de 6 000 km, ce câble est le tout premier à relier le continent africain à l’Amérique du Sud. Il a d’ailleurs récemment signé une convention avec une entreprise nigériane pour la commercialisation de ce câble à fibre optique, principale réalisation de Camtel ces dernières années.

David Nkoto Emane, ancien DG de Camtel.

Cependant, la gestion de David Nkoto Emane avait été plusieurs fois remise en cause par certains Camerounais, par d’anciens collaborateurs et par certains partenaires étrangers. Ce qui l’a placé depuis 2016 dans le viseur de la justice ainsi que plusieurs de ses collaborateurs. De nombreux médias camerounais avaient indiqué que, sur instruction du chef de l’État, David Nkoto Emane avait été le lundi 5 mars 2018 interdit de sortie du territoire camerounais. Ce n’était pas la première fois que pareille annonce était faite. Mais, le DG n’avait jamais été inquiété par la justice. Serait ce toujours le cas désormais qu’il n’est plus directeur général ?

David Nkoto Emane aura tout de même passé plus de dix ans à la tête de cette entreprise, dans un pays où les DG ne sont pas censés faire plus de dix ans à la tête d’une même structure étatique.

Les défis de Judith Yah Sunday

Au moment où Judith Yah Sunday prend les rênes de la Camtel, cette diplômée de la première promotion Banque, Monnaie et Finance de l’Institut des Relations internationales du Cameroun en 1994 a plusieurs dossiers chauds sur sa table. D’abord, l’amélioration de la qualité du service fourni par l’entreprise d’abord à ses clients (car tous les clients reconnaissent que l’un des points faibles de Camtel c’est sa relation avec la clientèle et le service après-vente) ainsi que ses rapports avec ses partenaires dont les opérateurs mobiles. Aussi l’amélioration de la gestion au sein de l’entreprise ainsi que la construction d’un meilleur dialogue social, mais également la commercialisation des services de Camtel (moins de 500 000 abonnés depuis plus de 10 ans) et la commercialisation du SAIL qui jusqu’ici n’a pas véritablement suscité l’engouement des opérateurs.

Toutefois, pour réussir au bien ses missions, la nouvelle DG aura besoin de certaines conventions de concession (pour être opérateur de téléphonie mobile par exemple) délivrées par le président de la République, seul à délivrer les conventions de concession dans le secteur des communications électroniques d’après la loi. La dernière convention de concession officielle entre l’État du Cameroun et Camtel date en effet de 2005 et a expirée. C’était d’ailleurs le renouvellement de celle de 2003. Et depuis lors, le statut quo règne.

Par Jephté Tchemedie

2 Commentaires

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

La Guinée revendique des investissements de 300 millions de dollars au cours des 10 dernières années https://t.co/silbVd0IOr #DigitalBusinessAfrica

Alioune N’Diaye confirme que le Groupe Orange cherche un repreneur pour Orange Niger https://t.co/heoLpGWZ6c #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Alioune Ndiaye : Le groupe Orange va lancer sa banque en Afrique de l’Ouest

- Encouragé par la forte progression de son service Orange money, le groupe français de télécommunications Orange envisage de lancer prochainement...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...