Cameroun : Comment les TIC boostent les activités d’Elecam, déjà 6,2 millions d’électeurs inscrits

(TIC Mag) – Lors de la réunion de travail entre les responsables des structures d’appui de la direction générale des Elections et les cadres des démembrements territoriaux d’Elecam, qui s’est ouverte hier, 11 juillet 2016 à Yaoundé, le directeur général des Elections, Abdoulaye Babale, a dressé un bilan de ses actions au cours des douze derniers mois. Et de ce, bilan, il apparaît que les TIC ont été d’un apport significatif.

Parmi les acquis d’Elecam, Abdoulaye Babale énumère « la rationalisation effective du travail en intégrant toutes les facilités qu’offrent les nouvelles technologies de l’information et de la communication, notamment la flotte téléphonique, la messagerie collaborative, une plus large utilisation des réseaux sociaux Facebook et Twitter, ainsi que des concertations périodiques aussi bien au niveau des structures d’appui de la direction générale des Elections qu’à chacun des démembrements territoriaux d’Elections Cameroon ».

En plus de l’utilisation des réseaux sociaux, Elecam dispose d’un site web (www.elecam.cm) où les électeurs inscrits peuvent consulter les données de leur inscription.

Au rang des acquis l’année précédente également, le DG note une intensification du suivi du matériel informatique et de biométrie électorale grâce à une série de formation du personnel technique.

De même, les ingénieurs d’Elections Cameroon ont bénéficié des renforcements des capacités et du transfert des technologies avec pour conséquence la réduction des interventions des partenaires au développement ayant installé les équipements de biométrie électorale. Ce qui a entraîné une baisse sensible des charges d’exploitation de la DGE.

Les résultats, de l’avis du DG, sont plus encourageants, car la DGE a enregistré en 2016 environ trois fois plus d’inscription qu’en 2015. Le fichier toiletté des Camerounais inscrits sur les listes électorales va au-delà de 6 200 000 citoyens.

Des mails pour le retrait des cartes d’électeur

Dans le détail, la délégation régionale d’Elecam du Centre vient en tête des régions en enrôlant 70 000 Camerounais au cours de la récente période de révision. Soit plus du double de son record de l’année 2015. Elle est suivie par la délégation régionale d’Elecam pour le Littoral avec 60 000 nouveaux électeurs inscrits.

Par ailleurs, les capacités du Centre national de Biométrie ont été revues à la hausse. L’unité centrale a vu sa capacité d’enrôlement évoluer de 8 000 000 à 10 000 000 électeurs après toilettage. Ce qui a accéléré la période de délivrance de la carte d’électeur. Donc, plus besoin d’attendre 10 mois pour recevoir sa carte, se réjouit le DG.

Reste alors de résoudre la fameuse équation du retrait des cartes d’électeurs. Ici également, les TIC seront également mises à contribution. « Chaque inscrit consigne automatiquement dans nos registres ses contacts téléphoniques. Les adresses emails sont également demandées. Le moment venu, nous nous en serviront pour inviter les électeurs à passer retirer leur carte », affirme Abdoulaye Babale.

Aujourd’hui, le DG invite ses collaborateurs à plus d’actions pour que l’année 2017 enregistre des résultats encore plus importants. Et pour atteindre ces meilleurs résultats le DG prévoit parmi les actions à mener, « une formation continue avec application immédiate des nouvelles technologies et des nouvelles méthodes acquises ».

La rencontre de ces responsables d’Elecam qui se tient sous le thème « Elecam et les acteurs du processus électoral : ensemble, consolidons la transparence, la sécurité, la rapidité et la crédibilité du processus électoral » s’achève le 13 juillet 2016 au Palais des sports de Yaoundé.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit
Amadou Coulibaly

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Coulibaly à la...

– « Stop au sorcier numérique ! » C’est le slogan choisi par le ministre de la...