Cameroun : Alain Blaise Batongue nouveau directeur des Affaires institutionnelles et réglementaires d’Orange Cameroun

[Digital Business Africa] – L’ancien secrétaire exécutif du Gicam, Alain Blaise Batongue, est désormais le Directeur des Affaires institutionnelles et réglementaires d’Orange Cameroun, la filiale de l’opérateur français des télécommunications Orange.

L’annonce a été confirmée ce jour par l’intéressé joint par Digital Business Africa. La nouvelle entité dont il assure la direction va coordonner les activités de plusieurs services.  « Sous ma coordination : le Directeur d’Orange Digital center, le directeur de la Fondation Orange, le chef de département Relations institutionnelles, le chef de département de la Réglementation, le chef de cellule de communication », indique Alain Blaise Batongue dans une publication partagée sur WhatsApp.

L’intéressé affirme avoir signé son contrat le 05 janvier 2022 et indique qu’il commence le service dès ce 10 janvier 2022.

C’est le 1er février 2021 qu’Alain Blaise Batongue avait mis un terme à sa poste de Secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam).

«Au terme de neuf années pleines et en accord avec le Président Célestin Tawamba, je mets fin à mes fonctions de Secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) à compter du 1er février 2021 », avait-il indiqué dans un communiqué publié le 15 janvier 2021.

« Tout au long de ces années, j’aurai investi de mon temps et de mon énergie au service des défis immenses du Gicam. Et c’est avec fierté et humilité que j’apprécie ce parcours et tous ceux qui ont œuvré à le rendre fructueux… Au moment où je m’apprête à passer le témoin, je veux redire combien je me suis enrichi de cette expérience extraordinaire au service du patronat et au cœur des négociations sur les politiques publiques en matière économique et sociale au Cameroun, au plan sous régional et international», écrivait-il dans son communiqué.

Il avait été remplacé par Aline Valérie Mbono, ex directeur des Affaires juridiques de l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic). Cette dernière était nommée directrice exécutive du Gicam.

Depuis lors, Alain Blaise Batongue s’était engagé dans des consultations diverses en communication et en lobbying avec son cabinet Scope Consulting and Services.

Avant le Gicam qu’il rejoint en mars 2012, Alain Blaise Batongue a été durant cinq années le directeur de publication du quotidien Mutations.

Agé de 57 ans, il avait été élu pour un mandat de deux ans à la Vice-Présidence du Conseil économique et social de l’Union africaine (Ecosocc) en 2017 au terme de la session ordinaire de mi-mandat de la 2ème Assemblée générale permanente de l’Ecosocc. tenue au Caire en Egypte du 27 au 31 mars 2017.

En 2019, celui qui avait également été Président de la section camerounaise de l’Union de la presse francophone, a été porté à la tête du Comité Consultatif d’orientation du port autonome de Kribi (CCO-PAK).

Dès ce 10 janvier 2022, c’est une nouvelle expérience professionnelle qu’il embrasse.

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

La BOAD et le Cyber Africa Forum pour protéger...

La BOAD et le Cyber Africa Forum pour protéger l'espace numérique dans l'UEMOA, la Green Tech une...
starlink-in-cameroon:-minpostel-asks-spacex-to-suspend-its-satellite-internet-services-–-digital-business-africa

Internet : Pourquoi le Cameroun et l’Afrique doivent négocier...

 - Plusieurs pays africains ont demandé à l'opérateur américain Starlink d'arrêter la commercialisation de ses services d'Internet...

Togo : Une étude des marchés numériques pour lutter...

Togo : Une étude des marchés numériques pour lutter contre la concurrence déloyale en cours