Accueil Afrique Centrale Cameroun Cameroun : Abonnés mobiles et associations de consommateurs sensibilisés par l’ART lors...

Cameroun : Abonnés mobiles et associations de consommateurs sensibilisés par l’ART lors de la JMDC

[Digital Business Africa] – Pour la première fois, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) a pris l’initiative d’organiser au Cameroun Journée Mondiale des Droits des Consommateurs qui s’est célébrée le 15 mars 2019 à l’hôtel de ville de  Yaoundé sous le thème : « Des produits connectés de confiance ».

A cette occasion, Philémon Zoo Zame, le DG de l’ART, a égrené les principales plaintes des consommateurs recensées à l’ART. « La plupart des  préoccupations de nos populations sont relatives à la qualité de service ; aux cyberattaques ; à l’impact des rayonnements radioélectriques sur leur santé; à la tarification des offres et services des communications électroniques. Par ailleurs, les procédures de saisine en cas de désagrément ne sont pas toujours connues », indique le DG.

Au-delà des expositions dans des stands des actions des associations et celles des opérateurs télécoms en faveur des consommateurs, une table ronde de dialogue entre associations, consommateurs, cadres de l’ART et même de la police nationale s’est tenue sur le thème de la journée : « Des produits connectés de confiance ». « Aujourd’hui, une large gamme d’appareils  disponibles sur les marchés sont  connectables et peuvent être utilisés  en tout temps et en tout lieu.  On estime que d’ici à 2025, plus de 50 milliards d’objets seront connectés dans le monde. Cette hyper connectivité n’est pas sans risque pour les consommateurs. Les objets connectés font intrusion dans leur vie et les exposent  notamment aux risques d’utilisation commerciale des données à caractère personnel, des atteintes à la vie privée, de  piratage, d’espionnage et d’exposition aux rayonnements électromagnétiques. Nous ne devons par conséquent épargner aucun moyen pour les informer et les protéger », justifie Philémon Zoo Zame.

Axée sur la sensibilisation, il a été présenté au cours de cette table ronde les mesures à prendre par les consommateurs et abonnés des produits connectés pour sécuriser leurs données personnelles. Par exemple, pour ce qui est des mesures à prendre en cas de perte d’un téléphone. Ainsi, explique les cadres de l’ART, la première chose à faire lors de la perte de son téléphone c’est de porter plainte pour vol (ou signaler la perte) de son téléphone. Cette plainte pourra servir de justification si les malfaiteurs utilisent les données personnelles ou le numéro du plaignant pour faire leur sale besogne. Ce sera ainsi la preuve qu’à partir du moment X le plaignant n’avait plus son téléphone et ne saurait répondre des actes perpétrés par son téléphone et sa carte SIM après le vol de son téléphone.

La deuxième chose à faire est de contacter l’opérateur mobile pour signaler le vol de son téléphone en vue du blocage de la carte SIM ou de sa reconduction. Il est également conseillé d’installer dans son téléphone des applications embarquées qui permettent de localiser ou de supprimer à distance les informations et données présentes dans son téléphone égaré.

Selon Philémon Zoo Zame, l’ART est investie de la mission de garantir la protection des consommateurs dans le secteur des communications électroniques et a fait le choix de mettre le consommateur au centre de ses préoccupations.  Et pour mener à bien cette mission, l’ART a réorganisé ses services en créant en son sein (Services centraux et extérieurs) des unités dédiées à la protection du consommateur.

Aussi, les activités et actions quotidiennes entreprises par l’ART n’ont-elles  de cesse de protéger les intérêts des consommateurs, précise le DG. Il cite entre autres l’élaboration et la mise en œuvre de trois plans de numération ayant entraîné une évolution du nombre d’abonnés ; l’allocation des ressources fréquentielles et de numérotation aux opérateurs pour une fourniture de services de bonne qualité ; l’allocation et la diffusion des numéros d’urgence ; l’homologation des équipements afin d’éviter tout impact préjudiciable sur la santé des populations ; l’encadrement tarifaire des opérateurs ayant entraîné une baisse des tarifs des opérateurs ; les opérations permanentes contrôles de la qualité de service ou des offres opérateurs à l’effet de faire respecter le cadre juridique ; l’encadrement réglementaire inhérent aux préoccupations des consommateurs (SMS indésirés, jeux promotionnels) la diligence des plaintes des consommateurs ; la validation  des offres proposées par les opérateurs aux consommateurs pour garantir au mieux les intérêts de ces derniers; le règlement des différends entre opérateur et consommateur par conciliation ; la sensibilisation et l’éducation des consommateurs sur leurs droits et obligations aux travers des brochures, séminaires, journées portes ouvertes, journée mondiale du consommateur et communiqués.

Par Digital Business Africa

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Charlotte Kouecheu Chekep [#CCABank] à l’#AfricaBankingForum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est digitale » - https://t.co/A8UMQeEHX1

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/4KIpaEHtox #DigitalBusinessAfrica

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital » - https://t.co/8UK2HDqbDm

Voir plus...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...