Au MWC, le DG de GSMA définit 4 priorités pour le secteur des télécoms dans les années à venir

[DIGITAL Business Africa] – Le plaidoyer de Mats Granryd interpelle tous les telcos du monde. Le directeur général de la GSMA, en ouverture du Mobile World Congress 2024, ce 26 février, a posé les conditions pour un meilleur environnement possible pour l’humanité. Mats Granryd parle de quatre priorités à considérer. Notamment, la croissance, en recherchant des opportunités dans tous les domaines, une passerelle ouverte, pour libérer le potentiel des réseaux 5G dans un monde basé sur les API ( application programming interface ), l’alignement dans un environnement en mutation, et l’inclusion numérique, en ne laissant personne de côté.

Investir davantage dans les nouvelles technologies 

Mats Granryd recommande aussi un investissement continu dans les nouvelles technologie technologie, dont la 5G, l’intelligence artificielle et le cloud, qui ont toujours été étaient les principaux moteurs de la croissance. Une position que Margherita Della Valle, membre su conseil de GSMA partage tout à fait.

« La plus grande opportunité se trouve dans l’internet industriel, dans la connexion des machines et des applications au cloud et aux services alimentés par l’IA… Nous avons besoin de partenariats entre les opérateurs, les décideurs politiques et les entreprises technologiques pour contribuer à l’avènement de l’internet industriel. Nos décideurs politiques doivent agir maintenant et créer un véritable marché unique. L’Europe a besoin d’investisseurs et les investisseurs ont besoin de voir le changement».

Cependant, « il faudra plus que de bonnes politiques pour réussir à l’ère de l’internet industriel. Il faut que les télécommunications oublient les anciens modèles et qu’elles rivalisent et collaborent avec les autres leaders du marché. Nous devons être ouverts à la collaboration. Les opérateurs de réseaux devront eux aussi changer, les opérateurs de télécommunications doivent jouer un nouveau rôle, être flexibles au sein d’un écosystème plus large », a-t-elle dit.

Open Gateway pour une fourniture des API

Le directeur général de GSMA Mats Granryd a également salué l’adoption rapide de l’initiative Open Gateway. Un « framework » ou cadre de travail visant à fournir des API universelles sur leurs services. L’association Open Gateway veut aider à développer des services sur les réseaux 5G et à les monétiser. En 12 mois, 47 opérateurs ont rejoint le projet, représentant 239 réseaux et plus de 65 % des connexions mobiles mondiales.

Open Gateway propose des API pour les fonctions réseau, notamment l’état d’un terminal, la vérification du numéro, le SMS avec mot de passe unique et sa localisation. Les développeurs peuvent les utiliser dans leurs applications mobiles.

José María Álvarez-Pallete, Director/Board Member chez Telefónica SA, n’a pu dissimulé son contentement face à une telle initiative.

« Je suis particulièrement fier que deux des principaux marchés de Telefonica, l’Espagne et le Brésil, aient procédé avec succès à des lancements coordonnés d’API auxquels ont participé tous les opérateurs concernés sur le territoire », poursuit José María Álvarez-Pallete. Six marchés dans le monde, dont le Sri Lanka, l’Allemagne, l’Indonésie et l’Afrique du Sud ont suivi cet exemple et 40 réseaux ont lancé commercialement au moins une API.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves...

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves Castanou de Congo Telecom vont collaborer

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au...

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au compte bancaire, bientôt disponibles pour faciliter l’accès aux...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des autorités