Accueil Télécoms Gestion publique Après l’Ouganda et d’autres pays africains, le Bénin taxe à son tour...

Après l’Ouganda et d’autres pays africains, le Bénin taxe à son tour les réseaux sociaux

(Digital Business Africa) – Si la mesure a été prise depuis le 25 juillet 2018, elle n’a été rendue publique qu’à la fin du mois d’août 2018. Au Bénin, l’accès à Facebook ou à WhatsApp devrait coûter un peu plus cher. La mesure est entrée en vigueur cette semaine. La conséquence d’un décret présidentiel daté du 25 juillet 2018 dans lequel il est décidé de l’imposition d’une taxe de 5 francs CFA par mégaoctet pour l’accès aux services over-the-top (OTT). De manière pratique, l’offre Internet avec réseaux sociaux de 2 gigaoctet coûterait 15 000 francs CFA  contre 4 000 francs CFA pour l’offre Internet sans réseaux sociaux.

A peine la mesure rendue publique, elle a suscité une levée de bouclier au sein de la société civile : « Nous sommes contre cette mesure du gouvernement qui va exclure du marché de l’accès à Internet et aux réseaux sociaux des personnes qui n’ont pas les moyens de payer des tarifs aussi chers…cette mesure va à l’encontre du sacro-saint principe de la neutralité du Net », s’indigne Franck Kouyami le président du Forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI) au Bénin et porte-parole d’un regroupement d’associations de la société civile.

Expliquant cette mesure gouvernementale qu’il soutient, Romuald Wadagni, le ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, avait indiqué il y a quelques semaines cette réforme en ces termes : « Il n’a pas été question d’augmenter le coût de la connectivité. Vous êtes ingénieur ou étudiant, vous voulez faire des recherches, le coût n’a pas changé. Le coût change pour les réseaux sociaux et les usages ludiques. Vous téléchargez des films, vous faites des transferts d’images sur WhatsApp qui critiquent le gouvernement et vos amis, libres à vous de le faire. Mais, vous payez le prix qui est légèrement plus fort »

Dans la foulée, les internautes ont lancé le hashtag #Taxepamesmo («Ne taxe pas mes mégaoctets») pour appeler le gouvernement à supprimer la taxe. Une pétition contre la taxe sur Change.org a recueilli plus de 7 000 signatures depuis sa création. Avec l’adoption de cette taxe, le Bénin rejoint une liste croissante de pays africains qui taxent désormais les réseaux sociaux, dont l’Ouganda, la Zambie, et peut-être bientôt le Sénégal.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

La Guinée revendique des investissements de 300 millions de dollars au cours des 10 dernières années https://t.co/silbVd0IOr #DigitalBusinessAfrica

Alioune N’Diaye confirme que le Groupe Orange cherche un repreneur pour Orange Niger https://t.co/heoLpGWZ6c #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Alioune Ndiaye : Le groupe Orange va lancer sa banque en Afrique de l’Ouest

- Encouragé par la forte progression de son service Orange money, le groupe français de télécommunications Orange envisage de lancer prochainement...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Jean Gallo Jiotsa à l’Africa Banking Forum 2019 : « A travers notre réseau aLink, nous fédérons les établissements de microfinance »

– La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est tenue du 20 au 21 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...