ZLECAF/Libre échange : Judith Yah Sunday ep. Achidi et le Minpostel font le point des infrastructures numériques du Cameroun

[Digital Business Africa] – Les infrastructures numériques jouent un rôle fondamental dans le développement du libre échange en Afrique. Particulièrement dans un contexte où de nombreux Etats africains s’attèlent à la mise en place de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf).

La directrice générale de Camtel, Judith Yah Sunday épouse Achidi, et le  Dr. NGAE Denis, Directeur des Infrastructures au Minpostel, sont invités et panélistes à l’e-Conférence économique sur la ZLECAF organisée dès ce 27 mai 2021 en ligne à partir de 14h par la FIP Conférences (Fondation Inter-progress Conférences. Branche de la fondation consacrée à l’organisation des conférences).

Ils interviendront à la séquence 2 du panel portant sur le RÔLE FONDAMENTAL DES INFRASTRUCTURES dans le développement de la ZLECAF et feront par de la préparation du Cameroun pour le libre échange en Afrique avec l’état de la Construction et de l’interconnexion des réseaux et de la fibre optique. Cette séquence sera présidée par Mme Vera SONGWE, Secrétaire Exécutive de la CEA et verra la participation du Pr. Roger TSAFACK NANFOSSO, Recteur de l’Université de DSCHANG, qui fera une note introductive sur le rôle des infrastructures dans la ZLECAF.

Du 27 au 28 mai 2021 en effet, les acteurs économiques sont conviés à l’e-conférence économique sur la Zlecaf.

La conférence se tient en ligne sur les comptes Facebook, Twitter et YouTube de FIP Conférences (@FipConferences) sous le thème “Zlecaf, outil de promotion et de développement du commerce intra-africain”. Les acteurs intéressés à participer et à poser leurs questions par Zoom aux panélistes sont invités à s’enregistrer en se rendant sur le lien http://digt.al/SEQUENCE2 ou sur www.fipconferences.com.

Cette conférence économique s’adresse aux patrons, dirigeants et cadres d’entreprises, représentants institutionnels et hauts cadres de l’administration, aux acteurs économiques et au public intéressé.

Au programme de cette rencontre virtuelle plusieurs échanges organisés en cinq séquences en relation avec le thème de la rencontre. En plus du thème sur les infrastructures, des thématiques sur les Financements au service du commerce-intrafricain et les mesures d’accompagnement de la Zlecaf seront au programme.

De nombreuses personnalités nationales et internationales ont déjà confirmé leur participation à cette conférence économique. On peut par exemple citer les ministres camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, des Finances, Louis-Paul MOTAZE et de l’Economie Alamine Ousmane Mey.

Il est important de rappeler que la zone de libre-échange continentale est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Elle a pour objectif de relever le commerce intra-africain en créant la nouvelle plus grande zone de libre-échange commerciale avec un PIB cumulé de plus de 3400 milliards de dollars et 1,3 milliard de potentiels consommateurs.

S’agissant du commerce intra-africain, un rapport de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), révèle que celui-ci est passé de 15,5% en 2017 à 16,1% en 2018 (159,1 milliards de dollars).

Par Digital Business Africa, avec FIP Conférences

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Orange Digital Center et Coursera s’associent pour offrir des...

Orange Digital Center lance un programme gratuit de formations certifiantes de haut niveau en partenariat avec...

International : Le Cameroun accueille le 3e Congrès africain...

International : Le Cameroun accueille le 3e Congrès africain sur le Numérique ferroviaire, organisé par Camrail

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements...

Starlink/Afrique : Céder la distribution des kits, les abonnements aux partenaires locaux