Télécoms : le Cameroun veut arrimer sa taxation à celle aux autres pays d’Afrique

(TIC Mag) – Le Cameroun ambitionne de se servir de l’exemple des autres pays africains notamment le Kenya, la Cote d’Ivoire, le Sénégal et le Ghana pour réviser sa fiscalité actuellement appliquée à l’endroit des opérateurs de télécommunications présents sur son territoire, notamment le sud-africain Mtn, le français Orange et le vietnamien Nexttel.

Le ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Likeng (photo) vient de rendre public les résultats de l’avis d’appel d’offre pour la réalisation d’une étude comparative sur la fiscalité et les prélèvements auxquels sont soumis les opérateurs de certains pays africains ayant le même niveau de développement dans le domaine des communications électroniques, singulièrement le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Ghana.

La structure sélectionnée pour réaliser cette étude est Resytal S.A, une entreprise locale qui se voit allouée une enveloppe de 46 122 500 FCFA pour un délai d’exécution de trois mois.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe