Télécoms : le Cameroun veut arrimer sa taxation à celle aux autres pays d’Afrique

0

(TIC Mag) – Le Cameroun ambitionne de se servir de l’exemple des autres pays africains notamment le Kenya, la Cote d’Ivoire, le Sénégal et le Ghana pour réviser sa fiscalité actuellement appliquée à l’endroit des opérateurs de télécommunications présents sur son territoire, notamment le sud-africain Mtn, le français Orange et le vietnamien Nexttel.

Le ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Likeng (photo) vient de rendre public les résultats de l’avis d’appel d’offre pour la réalisation d’une étude comparative sur la fiscalité et les prélèvements auxquels sont soumis les opérateurs de certains pays africains ayant le même niveau de développement dans le domaine des communications électroniques, singulièrement le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Ghana.

La structure sélectionnée pour réaliser cette étude est Resytal S.A, une entreprise locale qui se voit allouée une enveloppe de 46 122 500 FCFA pour un délai d’exécution de trois mois.

TAS-2019.jpg

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici