Télécoms : Après sa lourde amende, MTN Nigéria repousse son entrée en bourse à 2018

(TIC Mag) – Finalement, les différents démêlés de MTN Nigéria avec les autorités aura eu un impact sur le calendrier de ses activités dans le pays. Initialement, la filiale nigériane du géant sud-africain avait annoncé une possible introduction de la société à la Nigeria Stock Exchange (NSE), dès le premier trimestre 2017. Seulement, l’opérateur vient d’indiquer qu’en raison de ses problèmes financiers avec le régulateur, cette introduction en bourse pourra être reportée d’un an, soit en 2018.

D’après Phuthuma Nhleko (photo), le PDG de MTN Nigéria, « les discussions sont en cours et nous espérons trouver une solution dans les 12 à 18 mois prochains. Nous désirons toujours entrer en bourse. Nous l’avons réaffirmé au gouvernement. Toutefois, l’opération ne sera possible que dans de meilleures conditions », affirme-t-il au journal Fin24.

Notons que MTN Nigeria est mise en difficulté dans deux principales affaires. D’abord, une amende initiale de 5,2 milliards, puis ramenée à 1,7 milliards infligée par le régulateur des télécommunications (NCC) pour la non-désactivation de 5,1 millions de cartes SIM non-identifiées. Ensuite, l’opérateur avait été accusé par une Commission de l’Assemblée nationale nigériane de flux financiers illicites.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe