Technologie : Quel pays du Comesa pour abriter le siège du projet Africa Cloud Ecosystem

[DIGITAL Business Africa] – L’heure est aux tractations au sein du Secrétariat du Comesa (Marché commun de l’Afrique orientale et australe). Une délégation de la communauté a été reçue en audience, ce début mois de juin 2024, par Augustin Kibassa Maliba. Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication et du Numérique de RDC, nouvellement reconduit, s’est entretenu avec ses hôtes de marque du lancement dans les prochains jours du projet Africa Cloud Ecosystem (Ace).

Le projet, selon Lanka Dorby, directrice Africa Cloud Ecosystem Ace/Comesa, vise à révolutionner le paysage technologique du continent africain, en jetant les bases d’un premier écosystème d’informatique en nuage robuste à l’échelle de l’Afrique, lequel offre un espace en nuage abordable, fiable et sécurisé pour des secteurs critiques tels que l’éducation, la santé, la gouvernance, l’agriculture et l’économie, entre autres ». 21 pays forment le Comesa. Et le pays qui doit abriter le siège du projet Africa Cloud Ecosystem reste inconnu. Mais un nom filtre tout de même, à en croire Lanka Dorby, Directrice Africa Cloud Ecosystem Ace/Comesa.

« Nous sommes là pour la collecte des données après l’aval de son Excellence monsieur le ministre pour que nous puissions visiter les bases des données qui présentent un bon profil d’un niveau supérieur à trois. Je crois qu’après cette collecte des données, le Congo (RDC) sera champion et va abriter le siège de ce projet qui est un grand projet en Afrique. Animé par cette vision, jetant les bases d’un solide écosystème cloud à l’échelle de l’Afrique, le changement de paradigme dans la numérisation des secteurs stratégiques tels que l’éducation, la santé, l’économie, les systèmes gouvernementaux, l’agriculture…, le projet Ace établira un écosystème fiable des centres des données standards au sein du continent. J’espère que la RDC qui va présenter un bon profil aura à prendre le siège » a-t-elle déclaré. Et d’ajouter :

« Le Secrétariat du Comesa a reçu un financement de la Banque africaine de développement par le biais du Fonds spécial du Mécanisme de préparation des projets d’infrastructures du Nepad (Nepad-IPPF) pour réaliser une analyse de marchés (étude de pré-investissement) pour un projet Africa Cloud Ecosystem (Ace). Il sera une chaîne de centres de données standard des États membres qui fourniront des services d’hébergement en nuage, le premier du genre en Afrique », a-t-elle dit.

Le projet est financé par une subvention de 550 000 de dollars du Fonds spécial du Fonds spécial de préparation de projets d’infrastructure du Nepad (Nepad-IPPF). La cérémonie de signature du projet a eu lieu le 13 juillet 2022 entre le Secrétariat du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) et la Banque africaine de Développement. Les deux parties ont aussi lancé la première phase du projet d’écosystème cloud africain.

La Comesa est une communauté économique régionale en Afrique avec vingt et un États membres. Elle s’étend à la Tunisie à Eswatini. Elle fut formée en décembre 1994.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’...

Burkina Faso : L’EMGA dément un Fake sur l’ état de santé du président Traoré et invite...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil...

Togo : Un atelier pour clore le programme Seuil élaboré booster le secteur des TIC et de...

Données : La politique de confidentialité de Facebook va...

Données : La politique de confidentialité de Facebook va changer dès le 26 juin 2024