21 C
Yaounde
mercredi, 24 juillet 2019 11:06
Acceuil Articles recommandés Start-up mania : oui, mais sans mono-mania !

Start-up mania : oui, mais sans mono-mania !

Quel grand groupe n’est pas atteint par la « start-up mania », convaincu que son salut, dans un monde toujours plus rapide et changeant, réside dans l’agilité des petites structures ?

L’innovation connaît une accélération incroyable et se diffuse désormais si rapidement auprès des consommateurs que les efforts consentis par les grands groupes et leurs équipes de R&D, si importants soient-ils, ne peuvent couvrir l’ensemble des champs d’innovation de leur environnement.

Il a fallu 75 ans au téléphone pour atteindre 100 millions d’utilisateurs, mais seulement 16 ans au mobile, et 4 ans au réseau social Facebook !

Il a fallu 75 ans au téléphone pour atteindre 100 millions d’utilisateurs, mais seulement 16 ans au mobile, et 4 ans au réseau social Facebook ! Chaque jour, de nouveaux services enrichissent les possibilités de travailler, de se divertir ou de gérer son quotidien. Pour se mettre en phase avec ce nouveau rythme et faire bénéficier ses clients des meilleurs produits et services, l’entreprise ne peut plus innover seule, en circuit fermé. Il est d’ailleurs frappant de constater que ceux qui vont le plus loin dans cette démarche sont souvent les start-ups d’hier.

L’intégration de l’écosystème des start-up est nécessaire pour répondre aux besoins du marché. C’est en travaillant ensemble que les acteurs de l’innovation seront plus créatifs et efficaces et accélèreront le développement économique.

Pour autant, cette start-up mania ne doit pas se transformer en start-up mono-mania.

Pour autant, cette start-up mania ne doit pas se transformer en start-up mono-mania. Il est essentiel de conserver une capacité d’innovation en propre, notamment sur son cœur de métier pour ne pas être dépendant, mais aussi pour pouvoir véritablement être en mesure de comprendre, choisir et intégrer des innovations venant de l’extérieur.

Il faut donc trouver le bon mode de coopération avec les start-up si l’on veut que cette dynamique soit fructueuse et ne tourne pas à l’exercice de communication.

Une relation économique à inventer

La co-construction de produits et services innovants qui répondent aux besoins des clients voire qui les anticipent, c’est une approche qui ne relève ni du mécénat, ni du rachat. Il y a une relation économique à inventer entre le groupe et la start-up pour concrétiser leur partenariat à travers une offre porteuse de valeur pour les deux parties.

Pour Orange, les start-up sont bien plus qu’une source d’inspiration ou un rempart contre la disruption ! Elles sont de véritables partenaires qui nous aident à proposer plus rapidement l’innovation à nos clients. Ainsi, nous avons mis en place au fil des années un cadre pour repérer, soutenir et promouvoir les talents numériques.

Orange et les start-up

Orange structure son dispositif d’innovation par les start-up autour de trois piliers, qui reflètent notre ambition d’une innovation ouverte, coopérative et, par-dessus tout, humaine :

  • repérer dans le monde les jeunes pousses susceptibles de conduire le changementdans les domaines stratégiques du Groupe : internet des objets, FinTech ou encore nouvelles connectivités …
  • soutenir les start-up prometteuses à chaque étape de leur développementet leur donner les moyens de se développer. Orange Digital Investment est l’un des principaux acteurs du financement des start-ups en Europe avec plus de 350 millions d’euros engagés. Quant au réseau d’accélérateurs Orange Fab, il a accueilli plus de 180 start-up depuis 2013, sur 4 continents. Notre objectif est d’avoir accompagné 500 start-ups à travers nos différents dispositifs d’ici 2020.
  • promouvoir leurs produits et services. Cela signifie les mettre en avant à travers nos hackathons, challenges et prix tels que le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient ou notre émission Hello Startup… mais aussi et surtout propulser leur innovation à travers les canaux de distribution Orange sur les marchés où le Groupe et présent.

Car c’est tout le but de la démarche : incorporer ces innovations au sein des offres Orange afin que nos clients puissent en bénéficier !

Car c’est tout le but de la démarche : incorporer ces innovations au sein des offres Orange afin que nos clients puissent en bénéficier !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,103FansLike
6,011FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : Le Business Forum AITEX 2019 se tiendra les 24 et 25 octobre 2019 à Rabat avec le Congo et la Chine comme...

- La 4e  édition de l’AFRICA IT EXPO (AITEX 2019), Business Forum international des technologies de l’information, se tiendra les 24 et 25 octobre...

Cameroun : Philjohn Technologies veut lever 460 000 000 de F.Cfa pour construire un Data Analysis Innovation Center

– La Start-up camerounaise de services numériques et de services d’ingénierie informatique, Philjohn Technologies, a annoncé ce 23 juillet 2019...

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...