Shialé Nagha : « Le passage à la télévision numérique donnera des opportunités à la 3D»

Major de la deuxième promotion des Camerounais formés aux Techniques d’utilisation de la 3D dans une école béninoise en partenariat avec le CFPA, Shialé Nagha explique les enjeux de l’intégration de cette technologie pour les chaînes de télévision camerounaises.

TIC Mag : Vous venez de présenter un travail sur le thème de « La 3D au service de l’information télé ». Pourquoi avoir choisi ce thème?

Shialé Nagha : J’ai en effet présenté un travail à l’issue d’une formation réalisée en partenariat avec le Centre de formation professionnel en audiovisuel (CFPA). Parmi les membres du Jury, figuraient notamment le Dr Louis Roger Mekinda, expert en dessins animés et représentant de M.Media en Afrique centrale et du Dr Madeleine Mitlasou (directrice du CFPA) qu’on ne présente plus au Cameroun.

Il est difficile de pouvoir dire avec exactitude ce qui m’a orienté vers la 3D. Mais comme je l’ai déclaré aux membres du jury, mon travail a été motivé par les difficultés que rencontrent les chaînes de télévision au moment de la reconstitution des faits lors de la couverture des situations de crise. Je citerai par exemple le cas de l’attaque du journal Charly Hebdo, où, grâce à la 3D, on a pu présenter ce qui s’est effectivement  passé.

TIC Mag : En quoi votre sujet peut-il être utile pour les chaînes de télévision camerounaises?

SN : Il est vrai qu’avec le conteste actuel, marqué par la migration au numérique, de nouvelles chaînes de télévision verront le jour. L’émulation créée par la multiplicité de ces organes de presse entraînera un phénomène de concurrence. Et ce sont celles qui auront su gagner la bataille des spécialités comme la 3D qui prendront l’avantage.

Au Cameroun, on observe un besoin réel de chaînes de télévision spécialisées, comme dans le sport, le divertissement et plus particulièrement dans les dessins animés. La 3D est la base des jeux vidéo et des programmes de divertissement. Dans le numérique, il sera presque impossible de faire sans la 3D.

Si nous prenons le cas des clips vidéo, ceux qui font le Buzz aujourd’hui sont réalisés à l’aide de programmes de 3D. Mon travail, au finish, avait aussi pour objectif de montrer qu’avec le passage au numérique, la 3D donnera des opportunités.

TIC Mag : La 3D est une technologie nouvelle pour les médias camerounais. Les chaînes de télévision disposent-elles d’infrastructures adéquates? Ont-elles les moyens de s’en équiper?

SN: La 3D est certainement une technologie innovante. Mon travail, loin de faire de moi un spécialiste de la 3D, fait de moi un acteur de la promotion de cette technique de production audiovisuelle au Cameroun. S’il faut observer  le paysage médiatique camerounais, on fera deux constats. Même si les logiciels de montage 3D restent chers à mon avis, les chaînes de télévision camerounaises disposent d’ordinateurs et de caméras de fabrication récente. Ce qui signifie qu’elles n’ont pas forcément de difficultés financières.

Je ne pense pas que le facteur logistique ou infrastructurel soit le problème. Pour moi, le problème repose au niveau des ressources humaines. Même s’il y en a au Cameroun, elles restent rares. La formation, même en Europe, coûte des millions de franc CFA. Le marché camerounais doit offrir des emplois aux jeunes pour les pousser à s’intéresser à ce genre de formation.

TIC Mag : Quelle suite, après ce travail ?

SN: En Afrique centrale, il n’y a aucune structure qui forme dans le dessin animé 3D. Nous sommes la deuxième promotion à être formée au Cameroun, grâce a un partenariat entre MMedia et le CFPA. J’ai eu la meilleure de toutes les notes. Donc, nous avons en projet un de créer un collectif des concepteurs et réalisateurs 3D

Propos recueillis par Frégist Bertrand

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Cameroun : “Maman nationale du digital”, Minette Libom Li...

Journée mondiale des Télécoms : zoom sur Minette Libom Li Likeng, apôtre de la transformation numérique du...
Bénin : Ouverture ce jour à Cotonou de la 3e édition du Senia, premier salon africain dédié à l'intelligence artificielle 

Bénin: ICT Media STRATEGIES présente au Senia les cartes...

- Le cabinet de veille stratégique, de Personal branding et d’e-réputation, ICT Media STRATEGIES, est  présent...