Sénégal : L’ARTP interdit la fourniture illégale d’accès à internet, 05 individus de la société Starlink interpelés pour vente irrégulière de ses terminaux

[DIGITAL Business Africa] – Abdoul karim Sall tape du poing sur la table. Le directeur général de L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) interdit la commercialisation « irrégulière » des terminaux Starlink, permettant la connexion au réseau Internet par voie satellitaire. Décision qu’on retrouve dans un communiqué que vient de signer le directeur général de l’ARTP, Abdoul karim Sall.

Tout en rappelant les missions qui sont dévolues au régulateur, notamment : assurer l’application de la législation et de la réglementation relatives aux secteurs des communications électroniques et des postes, le DG Abdoul Karim Sall affirme avoir diligenté une opération de contrôle relativement à cette activité illicite. Enquête, d’après lui, qui a permis de constater la commercialisation irrégulière de terminaux Starlink. Seulement, l’ articles 57 de la loi n°2018-28, portant code de communications électroniques précise qu’une autorisation est requise pour fournir des services d’accès à internet à des utilisateurs. D’après le communiqué, cinq individus de la société Starlink « pris en flagrant délit, ont été appréhendés par la Direction de la Sureté urbaine de la Police nationale et mis à la disposition de la justice ». Ils risquent gros.

« En tout état de cause, l’Autorité de Régulation rappelle aux contrevenants qu’ils s’exposent aux sanctions prévues par les dispositions de la loi précitée, en son article 181 alinéa 1 qui punit d’un emprisonnement d’un an à cinq ans et d’une amende de trente à soixante millions de francs CFA, quiconque « aura exercé l’une des activités soumises à l’obtention d’une licence ou d’une autorisation sans licence ou l’autorisation requise ou l’aura continuée en violation d’une décision de suspension ou de retrait. En conséquence, l’Autorité de régulation invite les prestataires commercialisant les services de Sarlink, et de toute autre société ayant des activités similaires , à cesser immédiatement tout service sur l’ensemble du territoire national ».

Starlink au Nigeria 

Le Nigeria est, pour l’instant, le seul pays d’Afrique à pouvoir bénéficier des services de Starlink. Le fournisseur de connexion satellitaire à basse orbite a lancé le 30 Janvier 2023 ses activités commerciales  au Nigeria. Le prix d’accès au réseau Internet à haut débit de la société du milliardaire Elon Musk y est de 19 260 nairas (42,3 $) par mois avec un coût matériel unique de 268 584 nairas. En juillet 2023, Starlink  a signé un partenariat avec l’opérateur britannique de tours de télécommunications Africa Mobile Networks. AMN est spécialisé dans la couverture des zones rurales en Afrique. Accord qui permettra dans un premier temps à AMN d’exploiter les capacités de connexion de Starlink au Nigeria.

Par Jean Materne Zambo, source : ARTP

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves...

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves Castanou de Congo Telecom vont collaborer

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au...

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au compte bancaire, bientôt disponibles pour faciliter l’accès aux...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des autorités