Au Salon AITEX, Léon Juste Ibombo salue la volonté du gouvernement marocain à mettre en avant l’expertise africaine

0
Au Salon AITEX, Léon Juste Ibombo salue la volonté du gouvernement marocain à mettre en avant l’expertise africaine
Des ministres en charge du Numérique et des invités de marque au Salon AITEX 2017.

(TIC Mag) – Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique du Congo Brazza, Léon Juste Ibombo, a participé à la deuxième édition du Salon international des TIC baptisée Africa IT Expo (AITEX) qui s’est tenue du 27 au 29 septembre 2017 à Casablanca au Maroc. Si AITEX a été une tribune pour le ministre congolais pour vendre les atouts et les avancées du Congo en matière du numérique, Léon Juste Ibombo a également profité de la tribune qui lui a été offerte pour saluer les efforts du gouvernement marocain à mettre ensemble les compétences de l’Afrique pour une meilleure coopération Sud-Sud.

« Je suis très heureux de constater la volonté du gouvernement marocain, à travers sa stratégie Maroc Digital 2020, de mettre en avant l’expertise, le savoir-faire, les innovations et l’écosystème IT en Afrique pour aboutir à des projets panafricains créateurs de richesses pour les entreprises marocaines et africaines », a déclaré le ministre. Africa It Expo 2017 a, d’après lui, proposé aux participants, une véritable plateforme d’échanges et de partage d’expériences qui permettront d’améliorer les organisations africaines et apporteront une réelle valeur ajoutée à travers les retours d’expériences et les partenariats engagés.

La délégation congolaise conduite par Léon Juste Ibombo au terme de leur rencontre B2B avec Saloua Karkri-Belkeziz, la présidente de l’APEBI

Parlant des avancées du Congo en matière des TIC, Léon Juste Ibombo a indiqué que, sous l’impulsion du Président de la République, Dénis Sassou Nguesso, le Congo est engagé dans de nombreux projets en vue de son arrimage au développement numérique. Parmi ces projets, il cite entre autres le projet de construction des datacenters nationaux, la mise en place progressive de l’e-gov, le déploiement des infrastructures numériques avec le projet de couverture nationale en réseaux de télécommunications et fibre optique). « Mesdames et Messieurs, je puis vous rassurer, nous sommes dans la bonne voie. La voie de l’innovation et du progrès », s’en vante-t-il.

Décoller avec le Maroc

D’après le ministre, tous les pays africains gagneraient à accorder une place de choix au numérique, car son apport dans le développement dépasse « largement » le seul seuil économique. Pour lui, « l’essor de nouveaux réseaux d’information et de communication engendre des progrès socio-culturels et politiques. C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre de ces technologies, requiert une stratégie nationale ».


La présidente de l’APEBI, Saloua Karkri-Belkeziz, elle, se félicite de la présence du ministre Léon Juste Ibombo au salon AITEX. « Cela fait plaisir de voir le ministre congolais partager avec nous ce message de fraicheur. Avec le Congo, nous entendons faire un échange d’expériences et avec le Congo, nous allons décoller ensemble », indique-t-elle.

En rappel, le Salon AITEX est organisé par la Fédération marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI). Il est organisé sous le haut patronage de sa Majesté le Roi Mohamed VI et placé sous l’égide du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique.

En trois jours de conférences, ateliers et expositions, le Salon AITEX ambitionne de donner aux décideurs africains une plateforme globale des services et produits du secteur des TIC et promouvoir le développement des solutions innovantes du secteur des TIC à l’échelle continentale. Africa IT Expo propose ainsi une exposition autour de solutions innovantes, réunit les entreprises, les associations et les institutions marocaines, africaines et internationales du secteur des TIC.

Par ailleurs, AITEX offre toujours une plateforme de networking pour des rendez-vous B2B afin de favoriser les partenariats Sud/Sud et Nord/Sud.

Par TIC Mag


Cet article fait partie du Dossier spécial : AITEX 2017 : Le Maroc met en exergue l’innovation numérique africaine. Les textes du dossier :

Salon Aitex 2017 : Le Cameroun et le Nigéria en vitrine

Numérisation : les quatre vérités de Moulay Hafid Elalamy : « Faites différemment ! Ne faites pas comme le Maroc »

Au Salon AITEX, Léon Juste Ibombo salue la volonté du gouvernement marocain à mettre en avant l’expertise africaine

Au Maroc, Pierre-François Kamanou plaide pour l’émergence de nouveaux types d’acteurs numériques

Saloua Karkri-Belkeziz : « Le Salon AITEX 2017 a enregistré plus de 4 000 visiteurs de seize pays »

Mehdi Alaoui : « La Factory est un espace de collaboration entre start-ups et grands groupes »

Cédric ATANGANA : « Avec WeCashUp, on espérait 100 marchands à la première année. On en est à plus de 4 000 en onze mois »

TIC Mag et ICT Media STRATEGIES présents au Salon AITEX à Casablanca au Maroc

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici