Rwanda : le gouvernement va accélérer le développement de la blockchain et autres technologies émergentes en 2020

[Digital Business Africa] – Le gouvernement rwandais est fermement décidé à faire des nouvelles technologies de la quatrième révolution industrielle un moteur de la croissance socioéconomique nationale. Il a ainsi mis en place un plan « Politique et stratégie des technologies émergentes », et la ministre Paula Ingabire a annoncé la semaine dernière, lors d’une réunion mensuelle avec la Rwanda Blockchain Community, qu’une partie du prochain budget du département sera allouée aux projets de nouvelles technologies telles que la blockchain. Les projets de robotique ou d’intelligence artificielle (IA), le big data, en bénéficieront aussi.

La ministre a indiqué que la « blockchain, comme toute la liste des technologies de la quatrième révolution industrielle, est l’un des domaines que nous soutenons fortement en tant que gouvernement ». Selon elle, la blockchain transformera dans un avenir proche de nombreux secteurs importants, notamment les soins de santé, le tourisme, l’enregistrement foncier, l’agriculture, le transfert de valeur, la chaîne d’approvisionnement, l’art et la mode, les transports et la logistique, les finances, et contribuera à une meilleure gestion publique.

Depuis plus d’un an maintenant, un certain nombre de projets de Blockchain ont également été lancés dans le pays. Le gouvernement a initié un projet pour suivre le tantale de la fosse à la raffinerie. La Banque nationale du Rwanda et l’Autorité des services publics du Rwanda (RURA) ont également établi une Sandbox – mécanisme de sécurité informatique – autour de la blockchain pour tester la technologie sur les services publics, le SPEN, une application de banque mobile qui permet aux ressortissants d’effectuer diverses transactions monétaires. Mais aussi la création du siège de l’Africa Blockchain institute et le pilotage de l’identité décentralisée ZAKA.

« Le gouvernement apporte son soutien, par le biais des bacs à sable réglementaires de la Banque centrale et de RURA, et se consacre au développement d’une industrie de la blockchain conformément aux aspirations du Rwanda de devenir un centre continental pour les innovations,» a également cité Norbert Haguma, président de l’Association de la blockchain du Rwanda.

D’après lui, le développement des solutions basées sur cette technologie amélioreront la vie des Rwandais, ajouteront de la valeur aux produits locaux et rendront l’économie plus efficace.

Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...

Côte d’Ivoire : Le Centre d’Innovation « Yiri »...

Côte d'Ivoire : Le Centre d'Innovation « Yiri » inauguré, Rebecca Enonchong ambassadrice de cet incubateur

Meta envisage de diminuer la taille de ses bureaux...

Meta envisage de diminuer la taille de ses bureaux au Nigeria suite aux licenciements