Musique : Akon rachète 50% des parts de la plateforme musicale en ligne Musik Bi

(TIC Mag) – Le rappeur américano-sénégalais Akon (Alioune Badara Thiam, photo) a annoncé le 15 juillet 2017 son intention de racheter 50% des parts de la plateforme de téléchargement de musique “Musik Bi” et devenir de fait actionnaire majoritaire. « Je considère Musik Bi comme la plateforme du futur, d’envergure africaine… Le plus important est de savoir que c’est un investissement rentable », explique l’artiste.

La plateforme Musik Bi avait été lancée en février 2016 par le groupe Solution Informatique Durable (Solid). Au départ, l’objectif était de permettre à chacun, via un téléphone mobile ou un ordinateur, de télécharger, grâce à son crédit téléphonique, des titres musicaux, à écouter même sans connexion internet. Cela devrait également permettre de lutter contre le piratage et d’œuvrer au développement social et économique des artistes.

Seulement, la plateforme s’est heurtée à des difficultés dont le montant prélevé par les opérateurs sur les SMS jugé très élevé : « Le gain pris par les opérateurs est une problématique qui va à l’encontre des intérêts des artistes et de la plateforme en général. Nous continuons à pousser pour que cette part soit plus raisonnable », explique Moustapha Diop, le directeur général de Solid qui espère que la plateforme connaitra un nouveau souffle avec l’arrivée de Akon.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe