Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements (GIS)»

[Digital Business Africa] – Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS Ghana Limited, explique à Digital Business Africa pourquoi le 27 juillet 2019, une délégation libérienne conduite par le Commissionner of Customs (Directeur Général des Douanes) du Libéria, Saa Samoi, est venue s’enquérir de l’expérience camerounaise en matière de surveillance douanière. Ceci sous la conduite du Directeur Général des Douanes du Cameroun, Edwin Fongod Nuvaga. La délégation libérienne, en plus du Commissionner of Customs, était composée du Représentant de la Commission Nationale d’Investissement, Pewee S. Reed et d’un cadre du Ministère du Commerce et de l’industrie du Libéria, Stephen Mambu. Ils ont visité les installations de scanning, de vérification et de surveillance  des containers au niveau du port de Douala. Par ailleurs, Moïse YAKAN présente succinctement les domaines d’intervention de la SGS au Cameroun.

Digital Business Africa : Quel était le but exact de la visite des Libériens aux installations du Port de Douala?  

Moïse Yakan : Dans le cadre du processus d’évaluation des  offres relatives à l’Appel d’Offres auquel nous participons au Libéria sur les services d’inspection non intrusives à destination et de la vérification de la conformité de certains produits importés, des vérifications nécessaires doivent être effectuées par l’autorité locale en charge du projet. D’où la présence de la délégation libérienne au Cameroun la semaine dernière (samedi 27 juillet 2019). Elle vient s’assurer que  le contenu de notre Offre Technique est conforme à ce que nous avons mis en place au Cameroun indiqué comme référence. C’est assez sensible. Cela reste un processus où SGS sera évalué avec d’autres structures en compétition, et une seule sera retenue. En réalité, la délégation aurait pû organiser sa visite ici (au Cameroun)  sans même nous contacter dans ce sens que c’est une enquête qu’elle mène.

Digital Business Africa : Ils n’ont donc pas été invités par la Douane et encore moins par la SGS…

Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo®

Moïse Yakan : Non. Ils n’ont  pas été invités par la SGS. Ils viennent dans le cadre de vérifications (Due Diligence). Mais, ils collaborent avec nous pour que nous organisions au mieux cette activité. Ils sont libres de partir ou de rester jusqu’à la fin du programme, car ils viennent vérifier un certain nombre de choses par rapport à leur projet.

C’est une visite qui rentre dans le cadre du processus de sélection d’une entreprise. Pour l’instant, il y a trois entreprises qui sont encore en jeu. Ils nous avaient demandé d’indiquer trois pays où ce programme est mis en œuvre. Cela a été fait et ils ont choisi le Cameroun.

Digital Business Africa : Quels sont les autres procédures pour répondre à cet appel d’offres ?

Moïse Yakan : Le processus est géré au niveau du Libéria par le National Investment commission (NIC) qui pilote tout le projet pour le compte du Ministère du Commerce et de l’Industrie (MOCI). A la suite de l’Avis à Manifestations d’Intérêt publié en fin d’année dernière, nous avons été  retenus pour participer à l’appel d’Offres. C’est dans ce cadre que nous avons soumis nos offres Techniques et Financières. L’Offre Technique est en cours d’évaluation par le comité en charge, la structure qui enregistrera le score le plus élevé à la suite de cette évaluation pour laquelle la note reçue lors des visites de vérifications (Due Diligence) sera rajoutée, sera qualifiée pour les prochaines étapes : évaluation de l’Offre Financière, Négociations et signature de Contrat en cas d’accord  

Digital Business Africa : Comment travaille la SGS au Cameroun ?

Moïse Yakan : Au Cameroun, le plus gros de notre activité est assuré par la division en charge des Services aux Gouvernements et Institutions (GIS), sachant que le Groupe SGS compte 09 divisions : Agriculture, Food and Life (AFL), Certification and Business Enhancement (CBE), Consumer and Retail (CRS), Environment, Health and Safety (EHS), Governments and Institutions (GIS), Industrial (INDIV), Minerals, Oil-Gas and Chemicals (OGC) et Transportation.

Nous avons su demeurer le partenaire privilégié du Cameroun pour les services au Gouvernement en œuvrant pour la dynamisation de l’économie, la facilitation des échanges et la mise à disposition de prestations adaptées dans le cadre du contrôle des importations – exportations, la sécurisation des recettes douanières, la facilitation des échanges et la vérification de la conformité de certains produits importés dans le pays.

Nous offrons également des services stratégiques dans les secteurs de l’agriculture, du pétrole, du gaz, de la pétrochimie, de l’industrie ainsi que la certification.

Propos recueillis par Digital Business Africa

Lire aussi : Surveillance douanière : Le Libéria s’enquiert de l’expérience camerounaise avec sa technologie 100% Scanning

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des travaux de réparation « avec succès » du...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant