24 C
Yaounde
vendredi, 6 décembre 2019 09:26
Acceuil INTERNET Actualités Internet Michel NKuindja : « Avec le jeu ’’Jimbo : The Big Elephant’’, on veut...

Michel NKuindja : « Avec le jeu ’’Jimbo : The Big Elephant’’, on veut s’attaquer au braconnage »

(TIC Mag) – Le CEO de Noohkema Game Studios, Michel NKuindja explique à TIC Mag les raisons de la mise sur pied du jeu’’Jimbo : The Big Elephant’’. D’après lui, la jeune entreprise veut sensibiliser sur un fléau majeur en Afrique : le braconnage et plus précisément le trafic des ivoires des éléphants.

TIC Mag : Pourquoi avoir mis en place le jeu Jimbo ?

Michel NKuindja : Le projet de jeu Jimbo a été pensé afin de sensibiliser le grand public sur la disparition d’éléphants en Afrique. L’idée du projet est née du constat récurrent des actes de braconnage et du massacre d’éléphants dans les faunes africaines pour leurs ivoires. En effet, les populations d’éléphants des savanes africaines ont chuté d’environ 30% entre 2007 et 2014 et elles continuent de s’effondrer d’environ 8% par année, selon une enquête réalisée par Great Elephant Census. Toutes ces actions de braconnages ne sont pas trop connues du public, vu que les médias communiquent peu sur le sujet. Nous avons donc jugé intéressant de proposer une solution utilisant une expérience numérique efficace, nommée « Serious Game », comme outil de communication éducative.

En plus, le Cameroun abrite une faune magnifique, comprenant les espèces précieuses en voie de disparition. Ces animaux font partie des grandes merveilles du monde moderne. Ce qui constitue un véritable potentiel pour le développement d’une industrie touristique dynamique et une source de grande fierté nationale.

Avec le jeu ’’Jimbo : The Big Adventure’’, on veut s’attaquer à ce fléau majeur qu’est le braconnage, qui accélère la disparition de nos éléphants et qui met en danger la faune de nos pays africains.

TIC Mag : Quel est le concept du jeu ?

Michel NKuindja : « Jimbo: The Big Elephant » est un jeu d’action plates-formes en scrolling horizontal où le joueur incarnera un éléphant furieux à la quête de sa famille. Ce dernier devra affronter les braconniers et les chasseurs, éviter des pièges tendus et échapper aux véhicules embarquant des tireurs à ses trousses afin d’achever les différents niveaux. À chaque niveau terminé, des informations chiffrées ainsi que des mini-vidéo animées seront affichées sur l’écran. Ces données diffusées donneront des informations sur l’état actuel des populations d’éléphants, les actions menées par les organismes de défense d’espèces protégées ; et également des chiffres sur les dégâts causés par le braconnage sur notre environnement.

TIC Mag : Comment accéder au jeu?

Michel NKuindja : Le Projet Jimbo est en préparation depuis août 2015, il est actuellement au stade de pré-production et l’application sera disponible au courant du troisième trimestre 2017 sur les plateformes de téléchargement mobile.

TIC Mag : Présentez aux lecteurs Noohkema Game Studios…

Michel NKuindja : Noohkema Game Studios est un jeune studio indépendant, basé à Yaoundé au Cameroun, exploitant l’expertise des talents locaux et internationaux afin de développer des jeux pour smartphones et PC.

Noohkema développe des jeux à partir de concepts originaux et de technologies innovantes, en puisant dans les imaginaires culturels camerounais et africains tout en demeurant ouvert au meilleur des influences internationales.

En dynamique partenariale avec des acteurs à l’échelle internationale de l’industrie des jeux vidéo et du divertissement, Noohkema Game Studios est un projet porté par M. NKUINDJA Michel, qui en est le fondateur et le CEO.

Propos recueillis par TIC Mag

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,056FansLike
6,644FollowersFollow
375SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Minette Libom Li Likeng : « La révolution digitale ne doit pas être perçue comme un risque par les collectivités territoriales »

–  A l’ouverture de la rencontre entre CAMTEL et les parties prenantes du secteur des communications électroniques du Cameroun le 25...

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4WHf

Georges Elanga Obam : « Le ministère de la Décentralisation s’est engagé dans une vaste opération de numérisation » - http://eepurl.com/gL4W4H

Mactar Seck : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse demain à Yaoundé» https://www.digitalbusiness.africa/mactar-seck-faut-il-passer-a-un-rgpd-africain-reponse-demain-a-yaounde/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter @DigitalBusiness

Voir plus...

Fibre optique : Orange lancera un réseau reliant huit pays d’Afrique de l’Ouest en 2020

- Le groupe Orange consolide ses positions sur le marché africain en matière de télécommunications. L’opérateur a annoncé la construction...

CÔTE D’IVOIRE : Le câble sous-marin MainOne opérationnel et en service

- Le groupe Nigérian MainOne a annoncé le 2 décembre 2019 que son câble sous-marin en Côte d’Ivoire est opérationnel...

Mactar Seck [CEA] : « Faut-il passer à un RGPD africain ? Réponse à Yaoundé»

–  La réunion régionale africaine de suivi et d’examen du SMSI sur le thème : « les technologies de...

Piratage des contenus audiovisuels sur Internet : les propositions d’Albert Kamanou de TNT Africa Cameroun [VIDEO]

- Exit le séminaire international sur la lutte contre le piratage des contenus audiovisuels via Internet. Durant deux jours, du 25...

Cameroun : Judith Yah Sunday lance une opération de charme auprès des FAI et des telcos en faveur des services Camtel

-  La Cameroon Telecommunications (CAMTEL), l’opérateur public des télécommunications du Cameroun, va maintenir son opération de charme auprès des acteurs camerounais...

10 ans de l’ARPCE Congo : les réalisations et ingrédients du succès, selon Yves Castanou, DG

–  25 novembre 2009 – 25 novembre 2019. L’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo Brazza...