Médias sociaux : Meta réclame des lois sur le contrôle parental pour les moins de 16 ans

[DIGITAL Business Africa] – Adulé par des critiques d’être laxiste sur la façon dont il gère  les adolescents utilisant ses plateformes, le propriétaire d’Instagram et de Facebook sort enfin du silence. Dans une récente communication du géant américain, Meta pense que – plutôt que d’agresser les médias sociaux, les magasins d’applications comme Apple et Google devraient chercher à obtenir l’approbation parentale lorsqu’un enfant souhaite télécharger une application y compris Facebook et Instagram ses deux principales plateformes de divertissement a l’échelle planétaire.

Dans un article de blog publié le mercredi 14 novembre 2023,  la Vice-présidente et responsable mondiale de la sécurité chez Meta, Antigone Davis, a appelé à une « solution simple, à l’échelle de l’industrie » pour régir l’utilisation des médias sociaux par les enfants. Pour lui en effet, « Les parents devraient approuver les téléchargements d’applications de leurs adolescents, et nous soutenons la législation fédérale qui oblige les magasins d’applications à obtenir l’approbation des parents chaque fois que leurs adolescents de moins de 16 ans téléchargent des applications.», a-t-il déclaré tout en estimant que cette solution serait comme une alerte adressée à l’endroit des parents. « lorsqu’un adolescent souhaite télécharger une application, les magasins d’applications seraient tenus d’en informer leurs parents, un peu comme lorsque les parents sont avertis si leur adolescent tente d’effectuer un achat. Les parents peuvent décider s’ils souhaitent approuver le téléchargement…(Ndlr), ils peuvent également vérifier l’âge de leur adolescent lors de la configuration de leur téléphone, évitant ainsi à chacun d’avoir à vérifier son âge plusieurs fois sur plusieurs applications. » martèle t’il.

Pour montrer le bon exemple, Meta privilégie la sécurité de ses abonnés en ligne. L’entreprise a précédemment déclaré avoir introduit « plus de 30 outils » pour prendre en charge un environnement en ligne sécurisé. Pour le moment, elles ne sont qu’au début de leurs aventures. leurs aventures. « En tant qu’industrie, nous devrions collaborer avec les législateurs pour créer des moyens simples et efficaces permettant aux parents de superviser les expériences en ligne de leurs adolescents », a déclaré Mme Davis.

C’est le lieu de rappeler que les entreprises de médias sociaux sont  confrontées à une série de réglementations croissantes à l’échelle mondiale. Un phénomène qui n’est plus éphémère lorsqu’on sait qu’une législation est nécessaire pour que toutes les applications utilisées par les adolescents puissent être soumises aux mêmes normes.

Par Albert Amougou

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alioune Sall au WAIGF : « L’ IA est...

Alioune Sall au WAIGF : L’ IA est la clé de voûte de la 4e révolution industrielle

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d’une...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d'une croissance rapide

Maroc : L’ANRT invite les opérateurs télécoms à désactiver...

Maroc : L’ANRT invite les opérateurs télécoms à désactiver les cartes SIM non identifiées d’ici trois mois