Marie Bertille Mawem : « Les livres physiques et les livres numériques sont d’une complémentarité et non d’une rivalité »

[DIGITAL Business Africa] – Marie Bertille Mawem, éditrice, organisatrice du Festifous 2023. En direct à la télévision nationale CRTV Web Verbatim :

« Le livre physique aura toujours sa place. On n’apprend pas à lire à partir d’une tablette ou à partir d’un smartphone. Parce que, pendant que vous tenez votre téléphone, on peut voir des choses qui distraient qui entrent comme des notifications WhatsApp ou Twitter. Mais, lorsqu’on a un crayon avec un livre physique, allongé sur son canapé, on souligne et on a même un cahier auquel on retient des citations, des pages, et autres.

Il y a tout un plaisir à dire aux gens qu’un jour même le crayon peu disparaître un matin. Si on n’a pas Google, ce qui nous restera ce sera le livre papier. Et je me dis que lire ne nous déçoit pas. Les livres physiques et les livres numériques sont d’une complémentarité et non d’une rivalité. Je pense qu’on prend le temps d’aller vers le livre numérique. Peut être il a des tendances un peu plus fructueuses au Cameroun et peut-être même en Afrique. Nous apprenons à migrer vers cela pour voir ce que nos auteurs et nos éditeurs peuvent faire pour en profiter. »

Par Albert AMOUGOU

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...

Alioune Sall au WAIGF : « L’ IA est...

Alioune Sall au WAIGF : L’ IA est la clé de voûte de la 4e révolution industrielle

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d’une...

Economie numérique et environnement, l’Onu dénonce les méfaits d'une croissance rapide