L’ICANN veut aider le Gabon à disposer d’un serveur racine de l’Internet

(TIC Mag) – A l’occasion du Salon international de l’Économie numérique et de l’Innovation du Gabon qui s’est récemment tenu à Libreville, Pierre Dandjinou, le vice-président de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) en charge de l’Afrique, a proposé au gouvernement gabonais son aide en vue doter le pays d’un des serveurs racines de l’Internet.

Selon Pierre Dandjinou (photo), « Nous savons qu’il y a des pays où l’on peut refuser l’accès à l’Internet. Nous savons qu’il y a des pays qui peuvent mettre en place des protocoles pour diviser l’Internet. Nous devons travailler ensemble. (…) Nous sommes en train de discuter de la gouvernance de l’Internet. C’est très important. Il faut que l’on arrête de dire ’’L’Internet c’est 13 serveurs racines et pourquoi les Etats-Unis en ont 11 à eux seuls’’. La question n’est plus à ce niveau. On peut répliquer aujourd’hui les serveurs racines. Et c’est d’ailleurs l’appel que je fais au Premier ministre. Il faut que nous puissions avoir une copie du serveur racine de l’Internet au Gabon ».

Par la suite, le vice-président de l’organisme international chargé de la gestion de l’adressage sur Internet explique qu’avec cette copie du serveur racine, le Gabon pourra réaliser beaucoup de prouesses, et réaffirme son entière disponibilité à accompagner le Gabon dans l’acquisition de cette infrastructure : « Je suis prêt à aider pour le travail dans ce sens. C’est donc un message d’espoir pour dire que beaucoup de choses sont possibles. Nous devons travailler et arrêter d’être simplement consommateurs de l’Internet ».

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...

Côte d’Ivoire : Le Centre d’Innovation « Yiri »...

Côte d'Ivoire : Le Centre d'Innovation « Yiri » inauguré, Rebecca Enonchong ambassadrice de cet incubateur