Les TIC et Télécoms sont des secteurs porteurs au Cameroun

(TIC Mag ) – Dans son message de fin d’année 2015, le président camerounais Paul Biya (photo) appelait son gouvernement à mettre un accent particulier sur les TIC et à intensifier le développement de l’économie numérique pour rattraper le retard accumulé au cours des années précédentes. Visiblement, le président Biya voyait dans TIC « un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour la  jeunesse » dans lequel le pays pourrait tirer des avantages considérables. Un coup d’œil en arrière permet de se rendre compte de l’importance stratégique de ce secteur.

En mars 2015, le renouvellement des Licences d’exploitation de deux opérateurs (Orange et Mtn) pour une période de 15 ans rapportait au Trésor public la somme de 150 milliards de FCFA. D’après des données que vient de publier le ministère camerounais des Postes et Télécommunications, les TIC ont contribués au cours des 15 dernières années à la création de plus de 6000 emplois directs et 500 000 emplois indirects dans le pays. Parmi les emplois les plus visibles, celui de revendeur de crédit de communication (Call Box) qui occupe une bonne partie de la jeunesse en zone urbaine et rurale. Dans le même sillage, la loi des finances 2016 récemment adoptée par le parlement prévoit l’institution d’une taxe de 2% sur les communications électroniques.

Pourtant, de l’avis de certains observateurs, le Cameroun ne profite pas encore pleinement des avantages que peuvent offrir ce secteur en plein expansion. Les développeurs ne bénéficient pas toujours d’un accompagnement adéquat. Bien souvent, ils manquent de financement pour concrétiser leurs projets. Certains plaident pour la mise en place d’un fond spécial dédié au financement des projets TIC.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...