Les ambitions de ShoOwer, une plateforme de partage d’objets 

Le camerounais Aymard Bamal, diplômé de la Faculté de Génie industriel (FGI) de l’Université de Douala vient d’annoncer la mise en ligne d’une plateforme dénommée ShoOwer, spécialisée dans l’e-commerce, l’e-Recrutement et la géolocalisation au Cameroun.

Sur son site Internet, on apprend que ShoOwer permet de faire des économies, en permettant aux usagers d’avoir une trajectoire courte pour arriver à une destination donné. On apprend également que la plateforme offre une application d’e-recrutement spécialisée, « Inspirée de la détection des réseaux wifi des smartphones, votre mobile vous alertera des offres d’emplois disponibles sur 2 km à la ronde, en vibrant et en vous notifiant ».

Ici, précise Aymard Bamal, les  chercheurs d’emplois ont accès à des contacts (Téléphone, email) des entreprises, et aux informations sur leurs activités, tout en faisant des calculs d’itinéraires pour guider les chercheurs d’emplois jusqu’à l’entreprise voulue.

Par ailleurs, ShoOwer prépare le lancement du premier réseau social camerounais spécialisé. Selon Aymard Bamal, contrairement  à ce qui se fait sur Facebook ou  Twitter, la stratégie sera de réunir des personnes souhaitant échanger des objets « dont on veut se débarrasser », des passionnés d’art souhaitant partager leurs expériences ; des passionnés de lecture souhaitant échanger autour d’un livre.

Si la plateforme est déjà développée, l’équipe de ShoOwer dit être à la recherche de financements. « Avec un financement extérieur, nous pourrions recruter des développeurs confirmés pour constituer l’édifice final indestructible de la start-up. Nous pourrions ensuite établir nos statuts et trouver un siège. L’arrivée d’un financement  devrait également nous permettre de lancer le projet d’équipement (achat et installation des  serveurs et postes de travail) dont nous avons besoin. Enfin, une partie de ce financement devrait être orienté vers le lancement d’une campagne marketing nationale afin de mieux pénétrer le marché camerounais », confie Aymard Bamal.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant

Mark Zuckerberg lance la nouvelle version de Meta AI,...

Marck Zuckerberg lance la nouvelle version de Meta AI, l’ assistant virtuel conversationnel le plus « intelligent...