21 C
Yaounde
dimanche, 21 juillet 2019 04:08
Acceuil Actualité Les ambitions de ShoOwer, une plateforme de partage d'objets 

Les ambitions de ShoOwer, une plateforme de partage d’objets 

Le camerounais Aymard Bamal, diplômé de la Faculté de Génie industriel (FGI) de l’Université de Douala vient d’annoncer la mise en ligne d’une plateforme dénommée ShoOwer, spécialisée dans l’e-commerce, l’e-Recrutement et la géolocalisation au Cameroun.

Sur son site Internet, on apprend que ShoOwer permet de faire des économies, en permettant aux usagers d’avoir une trajectoire courte pour arriver à une destination donné. On apprend également que la plateforme offre une application d’e-recrutement spécialisée, « Inspirée de la détection des réseaux wifi des smartphones, votre mobile vous alertera des offres d’emplois disponibles sur 2 km à la ronde, en vibrant et en vous notifiant ».

Ici, précise Aymard Bamal, les  chercheurs d’emplois ont accès à des contacts (Téléphone, email) des entreprises, et aux informations sur leurs activités, tout en faisant des calculs d’itinéraires pour guider les chercheurs d’emplois jusqu’à l’entreprise voulue.

Par ailleurs, ShoOwer prépare le lancement du premier réseau social camerounais spécialisé. Selon Aymard Bamal, contrairement  à ce qui se fait sur Facebook ou  Twitter, la stratégie sera de réunir des personnes souhaitant échanger des objets « dont on veut se débarrasser », des passionnés d’art souhaitant partager leurs expériences ; des passionnés de lecture souhaitant échanger autour d’un livre.

Si la plateforme est déjà développée, l’équipe de ShoOwer dit être à la recherche de financements. « Avec un financement extérieur, nous pourrions recruter des développeurs confirmés pour constituer l’édifice final indestructible de la start-up. Nous pourrions ensuite établir nos statuts et trouver un siège. L’arrivée d’un financement  devrait également nous permettre de lancer le projet d’équipement (achat et installation des  serveurs et postes de travail) dont nous avons besoin. Enfin, une partie de ce financement devrait être orienté vers le lancement d’une campagne marketing nationale afin de mieux pénétrer le marché camerounais », confie Aymard Bamal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,105FansLike
6,007FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Afrique du Sud : Face à la perte de rentabilité, Telkom désactive son réseau 2G

- En Afrique du Sud, l’opérateur historique Telkom a fait savoir vendredi 12 juillet, son intention de supprimer ses services 2G...

Tech : La Toshiba Memory Corporation change de dénomination et devient Kioxia Holdings Corporation

- A partir du 1er octobre 2019, on ne parlera plus de Toshiba Memory Holdings Corporation, mais de Kioxia Holdings Corporation....

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...