L’Afrique subsaharienne tire la croissance de Maroc Telecom au 1er semestre 2016

(TIC Mag) – Le groupe marocain de télécommunication Maroc Telecom vient de rendre public ses résultats pour le compte du premier semestre 2016. De manière générale, l’opérateur enregistre un bénéfice en hausse de 3,2% par rapport à la même période en 2015. Une performance que Maroc Telecom attribue aux bonnes performances de ses filiales, tandis qu’au Maroc, son marché de base les résultats sont plutôt mitigés.

De manière générale, le groupe a enregistré au premier semestre 2016 un résultat net part de 2,92 milliards de dirhams, environ 268 millions d’euros (+3,2 % sur un an), pour un chiffre d’affaires de 17,59 milliards de dirhams (+6,1 %), selon un communiqué publié ce lundi 25 juillet. La tendance à la hausse se confirme également au niveau du portefeuille client, avec une progression de 4,4% pour atteindre les 53 millions de clients à la fin juin 2016.

Particulièrement, pour ce qui est du marché marocain, le groupe enregistre une légère hausse de son chiffre d’affaire de 1,7% par rapport à juin 2015 pour atteindre 10,61 milliards de dirhams. Par contre, les revenus issus de la téléphonie mobile sont un net recul de -3,1 %, et jusqu’à 6,93 milliards de dirhams.

Dans la même veine, l’opérateur annonce qu’au Maroc, le revenu moyen par abonné (ARPU) est en baisse de -5,4 %, et ne représente plus que 60,1 dirhams par mois. Les seuls signaux encourageants sur le marché marocain ne sont plus que la progression du parc des abonnés à l’internet haut débit qui croit de 12% en un an et atteint 1,2 million d’abonnements. Une augmentation qui a porté la consommation data, dont les revenus par abonnés ont également augmentés de 3,6%.

Des résultats mitigés au Maroc qui tranchent nettement avec le dynamisme des marchés au sud du Sahara, où le chiffre d’affaires du groupe a crû de 17,1% par rapport à juin 2015 pour atteindre les 7,68 milliards de dirhams. Selon un communiqué du groupe, « la croissance des revenus des filiales nouvellement acquises se poursuit (+15,8 % à base comparable) avec une performance notable en Côte d’Ivoire et au Niger, et celle des filiales historiques reste soutenue (+8,5 % à taux de change constant) notamment au Gabon ».

Particulièrement sur le marché ivoirien, Maroc Telecom qui a engagé le redressement de Moov Côte d’Ivoire a vu son parc d’abonnés croître de 27,4 % au premier semestre à 5,65 millions de clients. Au Niger, cette même croissance s’envole de plus de 68,1 % à 1,09 millions d’abonnés. Au Gabon, un autre marché historique du groupe, sa filiale Gabon Telecom a connu un accroissement de son parc d’abonnés de 17,1% entre janvier et juin 2016 pour atteindre 1,2 millions d’abonnés.

Dans la même veine, Moov Gabon a vu son parc client progresser de 7,3% à 452 000 abonnés. Notons au passage que Maroc Telecom avait obtenu la fusion de Gabon Telecom et de Moov auprès d’Etisalat.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Cameroun : “Maman nationale du digital”, Minette Libom Li...

Journée mondiale des Télécoms : zoom sur Minette Libom Li Likeng, apôtre de la transformation numérique du...
Bénin : Ouverture ce jour à Cotonou de la 3e édition du Senia, premier salon africain dédié à l'intelligence artificielle 

Bénin: ICT Media STRATEGIES présente au Senia les cartes...

- Le cabinet de veille stratégique, de Personal branding et d’e-réputation, ICT Media STRATEGIES, est  présent...