L’Afrique subsaharienne, terre de croissance pour Maroc Telecom

Le résultat net part du Groupe Maroc Telecom a accusé une baisse de 17,4 pc au titre de l’exercice 2013, s’établissant ainsi à 5,54 milliards DH, contre 6,70 milliards DH en 2012, a annoncé, jeudi 13 » février à Rabat, son Président du Directoire, Abdeslam Ahizoune.

Ce résultat est imputé principalement « à la comptabilisation d’une charge nette de 1 milliard DH consécutivement au règlement du litige fiscal», a expliqué M. Ahizoune, lors d’une conférence de presse. A fin 2013, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe s’est établi à 16,21 MMDH, en retrait de 3 pc par rapport à 2012, a-t-il indiqué, précisant que ce résultat traduit la baisse de 8,2 pc de l’EBITDA au Maroc, compensée en partie par la progression de 18,1 pc de l’EBITDA à l’International.

De son côté, le chiffre d’affaires consolidé du groupe a atteint 28,55 MMDH, en recul de 4,3 pc par rapport à 2012. Jusqu’en novembre dernier, Vivendi détenait 53 % de l’opérateur historique marocain aux côtés de l’État (30 %), le solde étant pour l’essentiel coté sur les bourses de Casablanca et de Paris. Depuis Vivendi a cédé ses parts dans le groupe Maroc Telecom à l’opérateur émirati Etisalat pour 4,2 milliards d’euros et M. Abdeslem Ahizoune a estimé lors de sa conférence de presse que Etisalat comme Vivendi étaient sans aucun doute également désireux de finaliser au plus vite tout le processus de cession du capital.

Outre ses activités et services de téléphonie fixe, mobile et Internet au Maroc où il est le principal opérateur malgré une forte concurrence, Maroc Telecom est présent au Burkina Faso, au Gabon, au Mali et en Mauritanie.

Ce sont d’ailleurs les filiales africaines qui lui ont permis de relativiser la baisse de son chiffre d’affaires à l’intérieur du Royaume, une baisse due notamment à la réduction des tarifs des communications mobiles par l’ANRT tout au long de l’année.

En effet, comme relevé par M. Ahizoune lors de sa conférence de presse, la baisse des tarifs télécoms a été de 52 % en deux années, ce qui n’a pas été vraiment compensé par la hausse du trafic.

Par ailleurs s’exprimant avec franchise et clarté sur les questions concernant le dégroupage, le Président du Directoire de Maroc Télécom n’a pas manqué de rappeler que l’offre de dégroupage avait été faite depuis 2008, réduite deux fois déjà depuis cette date et que MT souhaitait parvenir le plus rapidement possible au dégroupage, « au juste prix » et non au prix coûtant comme l’exigent ses concurrents.

Enfin, pour les perspectives de 2014, M. Ahizoune n’a pas manqué de souligner que l’opérateur historique poursuivrait son programme d’investissement notamment dans le très haut débit, l’ADSL, les fibres optiques, le mobile, affirmant sa disposition à briguer dès que l’ANRT l’aura annoncé, la licence pour la 4 G et confirmant sa volonté de continuer d’occuper la place de leader sur le marché marocain tout en développant les activités de ses filiales africaines et en recherchant de nouvelles pistes d’externalisation en Afrique subsaharienne.

Source : Int.Ma

 

A lire aussi :

Comment rattraper le retard accusé par le e-commerce et l’e-paiement au Cameroun ?

Google organise une conférence sur l’innovation au Cameroun

Plus que 17 mois à la CRTV pour migrer de l’analogique au numérique

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Afrique de l’Ouest: Togo, leader de la qualité de...

Afrique de l'Ouest: Togo, leader de la qualité de service en internet mobile en 2023,  Cina Lawson...

Télécoms : Journée mondiale des Droits des Consommateurs, l’ANRT...

Télécoms : Journée mondiale des Droits des Consommateurs, l’ANRT pose le diagnostic du secteur, l’ Artac se...