Internet : OneWeb dispose désormais de 618 en orbite basse, une fusion avec Eutelsat en cours

[DIGITAL Business Africa] – OneWeb s’adjuge une place de choix parmi les prétendants à une couverture mondiale de l’internet à haut débit. La société britannique de communication par satellite en orbite basse en a lancé 36 depuis le centre spatial Satish Dhawan de Sriharikota, en Inde, ce dimanche 27 mars 2023 en vue d’assurer la connectivité internet de l’Inde. Portant ainsi à 618 le nombre de satellites en orbite basse.

Une constellation nécessaire pour assurer une couverture mondiale d’un service internet à haut débit et à faible latence. Autrement dit, rapide dans la transmission de données, au profit notamment des régions isolées et dépourvues de fibre optique. De quoi réjouir Neil Masterson, le directeur général de OneWeb.

« Il s’agit de l’étape la plus importante dans l’histoire de OneWeb, puisque nous atteignons le nombre de satellites nécessaires à une couverture mondiale. Avec le déploiement du satellite d’aujourd’hui (..) nous réalisons cette ambition centrale et sommes encore plus près de changer des vies à grande échelle », s’est-t-il félicité dans un communiqué.

Généralement, les sociétés ont besoin d’au moins 588 satellites pour assurer une couverture mondiale. C’est à croire que tout est fin prêt pour que OneWeb débute ses travaux pour réduire la fracture numérique dans les zones reculées.

« D’ici la fin de l’année, OneWeb sera prêt à déployer une couverture mondiale, en améliorant ses solutions de connectivité existantes qui sont déjà opérationnelles dans les régions situées au nord de 50 degrés de latitude, tout en mettant en ligne de nouvelles zones grâce à des partenariats avec des fournisseurs de premier plan », a indiqué le communiqué de l’entreprise.

L’autre chantier de Oneweb sera de concurrencer  SpaceX, d’ Elon Musk dans le cadre de la conquête spatiale. Mais avant, il faudra se trouver un allier bien établi en Europe. Et c’est-ce qui justifie la fusion en cours entre OneWeb et l’opérateur européen de satellites, Eutelsat. Rappelons que l’américain SpaceX a pris une longueur d’avance avec plus de 2.000 satellites de sa constellation Starlink déjà déployés (il en souhaite 42.000 à terme).

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, compte de son côté déployer plus de 3.200 satellites pour sa constellation Kuiper. L’Union européenne souhaite elle aussi déployer sa propre constellation en orbite basse d’environ 250 satellites à partir de 2024, au nom de sa souveraineté.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : Grande concertation pour la mise en œuvre...

Tchad : Grande concertation pour la mise en œuvre du projet d'installation des émetteurs d'ondes courtes 
La RCA recrute un cabinet pour renforcer les capacités de l'Arcep, le régulateur des communications électroniques

La CEDEAO recrute un consultant pour la conception d’un...

- Dans son budget de l’exercice 2024, la Commission de la CEDEAO a prévu des fonds...

Cameroun : L’Antic dément un communiqué relatif à la...

Cameroun : L’Antic dément un communiqué relatif à la nouvelle CNI et rappelle les dispositions légales en...