Intel annonce le lancement d’un nouveau portefeuille de produits en silicium destiné à soutenir ses activités dans la 5G

[Digital Business Africa] – Quelques mois après la cession par Intel de son activité de modems 5G à Apple, le fondeur a annoncé le lancement d’un nouveau portefeuille de produits en silicium destiné à soutenir ses activités dans la 5G, nous informe ZDnet.

« Quand on pense à ce qui est vraiment nécessaire pour alimenter les solutions de pointe, on se rend compte qu’un large portefeuille de silicium et un écosystème robuste ne suffisent pas. Par conséquent, nous devons disposer du bon logiciel pour répondre aux besoins en périphérie et accélérer le temps de mise sur le marché pour nos clients », a déclaré Dan Rodriguez, vice-président et directeur général de la branche de plateformes réseau et de données d’Intel, à l’occasion d’un point presse.

Ce retour en force d’Intel sur la 5G s’est matérialisé ce lundi 24 février 2020 par l’annonce d’un processeur Xeon évolutif de deuxième génération amélioré mais également des lancements prochains de son Intel Atom P5900, du Diamond Mesa, ou d’un adaptateur Ethernet série 700.

 « En collaboration avec les leaders mondiaux de la 5G, nous sommes ravis de mettre sur le marché la première fondation en silicium standard à haut volume pour les réseaux d’accès mobiles et un SoC Intel 10 nanomètres hautement intégré, l’Intel Atom P5900. Celui-ci offre ce dont les clients ont besoin pour les stations de base 5G aujourd’hui et pour l’avenir », a déclaré Lisa Spelman, vice-présidente d’Intel, directrice générale du groupe Xeon et du groupe des mémoires et plateformes de données, lors de ce même point presse.

Le processeur Intel Xeon Scalable de deuxième génération offrirait en moyenne 36 % de performances supplémentaires et une fréquence de base de 3,9 GHz, ainsi qu’une fréquence turbo de 4,5 GHz. Revendiquant « plus de cœurs, plus de threads, plus de cache », le processeur Xeon Scalable de deuxième génération reste le seul CPU à intégrer l’accélération de l’intelligence artificielle.

 « Avec la 5G, nous voyons de plus en plus de calculs être poussés à la limite, plus près de l’endroit où les données sont créées et consommées », a expliqué Dan Rodriguez lors de la présentation de l’Intel Atom P5900. Selon lui, ce processeur devrait permettre de répondre aux besoins des nouveaux réseaux d’accès radio (RAN). Ce dernier a en effet été conçu pour les besoins de la bande passante élevée ainsi que de la faible latence de la 5G et s’appuierait sur une combinaison des technologies de calcul, de connectivité et d’accélération.

« C’est une étape importante dans la transformation du réseau, car nous apportons l’IA à la station de base », a déclaré ce responsable d’Intel, pour qui « l’Atom P5900 répond aux besoins des clients en matière de stations de base 5G, aujourd’hui et à l’avenir ».

Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des travaux de réparation « avec succès » du...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant