Haman Oumar : « Viettel utilise Nexttel comme un nom commercial »

(TIC Mag) – Contrairement aux opérateurs Camtel et MTN, le top management de la filiale camerounaise de Viettel n’a pas produit de communiqué suite au rapport à charge de la Commission nationale anticorruption (Conac) publié le 19 janvier 2016. Pour le groupe, il n’y a pas nécessité de sur réagir à ce qui pour l’instant n’est qu’un rapport : « Nous  n’avons pas réagi parce que c’est un rapport. Le  rapport  est transmis à qui de droit », estime Haman Oumar, le directeur général adjoint de Nexttel, dans une  réaction adressée à nos confrères de Cameroon Tribune.

Néanmoins,  Haman Oumar précise que ce que la Conac reproche à Nexttel n’est pas fondé, notamment la violation des termes de la Convention de concession entre l’Etat du Cameroun et Viettel au niveau de la dénomination : « Viettel utilise Nexttel comme un nom commercial enregistré à l’OAPI. Toutes nos correspondances sont adressées sous le nom de Viettel », affirme le DGA de Nexttel.

Pour rappel, la Conac a publié le 19 janvier dernier le rapport de sa mission menée au sein des sociétés exerçant dans le secteur de la téléphonie mobile. La Conac reproche aux opérateurs MTN, Orange et Camtel des faits de corruption, d’exercice d’activités illégales et le non-paiement de certaines taxes et redevances pour un montant cumulé de 176 milliards de FCFA. Pour ce qui est de Nexttel, on apprend du quotidien Cameroon Tribune que « la mission de la Conac est à reconduire ». Mais la Conac a d’ores et déjà annoncée que l’utilisation du nom de Nexttel était illégale, vu que c’est le nom Viettel qui figure sur la Convention de concession.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...