Gabon Telecom baisse de 75% les tarifs Internet de la FTTH

0
Abderrahim Koumaa, DG de Gabon Telecom

(TIC Mag) – Le directeur général de l’opérateur Gabon Telecom a annoncé le 9 novembre 2016 une baisse de 75% de ses tarifs Internet issus du haut débit en provenance de sa technologie « FTTH », son service Internet dit de « dernière génération » et transporté par la fibre optique vers les ménages. Ainsi, la FTTH (Fiber To The Home) passe de 300 000 FCFA à 75 000 FCFA. D’après l’opérateur, la plus-value de cette baisse sera la possibilité offerte aux ménages à faibles revenus de pouvoir bénéficier également d’un service d’Internet haut débit dans leurs domiciles.

« C’est la volonté de Gabon Telecom de baisser les tarifs pour rendre le service plus abordable et accessible au plus grand nombre…Avec l’extension de la fibre optique jusqu’aux logements, Gabon télécom répondra désormais aux besoins croissants actuels et futurs en haut débit et en services pour les clients et le grand public», explique Abderrahim Koumaa (photo), le Directeur général de Gabon Telecom.

Cette baisse des tarifs est la seconde du genre chez l’opérateur Gabon Telecom. L’opérateur avait récemment abaissé les coûts Internet haut débit pour les entreprises de 90%. Désormais, les sociétés paient 300 000 FCFA au lieu de trois millions. Au moment de cette baisse, l’opérateur y voyait un moyen de booster la compétitivité des entreprises.

Pour rappel, la technologie FTTH de l’opérateur Gabon Telecom a été lancée en juillet 2016 pour améliorer la qualité du service Internet fixe et le faire entrer les ménages dans le haut débit. Une fois installée, elle offre la possibilité à plusieurs personnes d’un même domicile d’utiliser l’Internet d’une manière simultanée à partir de plusieurs terminaux, sans aucune contrainte de partage de débit ni de dégradation de la qualité de la connexion.

D’après le journal Gabon actu, à ce jour, le service fibre optique à domicile est déjà disponible dans les quartiers résidentiels de la capitale gabonaise à l’instar de la sablière, Tahiti, ASECNA, Narval, Kalikak et Batterie 4. Pour la première phase, le service FTTH couvrira Libreville avant de se déployer dans les villes de l’intérieur du pays à l’instar de Port-Gentil, Franceville et autres, au courant 2017.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici