Gabon : Après Airtel Money, Airtel lance la Near Field Communication

(TIC Mag) – La filiale gabonaise de l’indien Bharti Airtel annonce le lancement de sa nouvelle solution de paiement mobile dénommé Near Field Communication (NFC). Une solution que l’opérateur présente comme « attractive, sûre, flexible, innovante et modernisée ». D’après Airtel, le lancement de ce nouveau moyen de paiement mobile vise à simplifier le quotidien des clients d’Airtel, ainsi qu’à dynamiser le commerce de proximité.

« Cette nouvelle offre sera utile pour des dépôts et retraits d’argent par un simple passage du téléphone sur une borne électronique et pour divers besoins liés notamment à la consommation », explique Pascal N’Nah Oyono, le Directeur d’Airtel Money. Pour sa part, Alain Kahasha, directeur général d’Airtel Gabon affirme que « la solution NFC s’accorde parfaitement avec notre stratégie de simplification et de sécurisation de l’utilisation des services mobiles. Nous nous réjouissons de franchir une nouvelle étape avec le déploiement de ce service auprès de nos abonnés du Gabon ».

Pour pouvoir bénéficier de ce nouveau service, les clients d’Airtel doivent se rendre dans une des agences de l’opérateur pour se faire installer l’application mobile.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe