Ferdinand Ngoh Ngoh : « Les TIC comme moteur d’une nouvelle forme d’innovation »

(TIC Mag) – L’on ne l’entend pas très souvent parler publiquement, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la Présidence du Cameroun. Mais, le 08 juillet 2016 à Yaoundé, il s’est adressé au public, aux futurs administrateurs du pays et aux anciens élèves de l’ENA de Paris. Et dans son discours, le SGPR a insisté, comme le président Paul Biya en début d’année 2016, sur l’importance du numérique.

« L’innovation technologique figure au rang des leviers à actionner par nos pays pour atteindre une croissance durable. Dans cette perspective, les TIC apparaissent comme le moteur d’une nouvelle forme d’innovation et d’expansion d’une économie dite numérique. Là aussi le Cameroun ne compte pas rester à la traîne. Le développement de l’économie numérique figure désormais en bonne place dans les priorités de l’agenda gouvernemental », a-t-il déclaré tout en invitant son audience à mettre davantage le numérique au service du développement.

Le SGPR, représentant de Paul Biya à cette rencontre, a également rappelé que le président de la République du Cameroun a créé en 2011 un département ministériel en charge du développement technologique et restructuré le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Ceci afin de donner plus de relief à l’innovation scientifique. Il faut également noter que, dans la même lancée, le ministère des Postes et Télécommunications est aussi chargé du développement des TIC.

Ferdinand Ngoh Ngoh s’exprimait ainsi à l’ouverture du colloque international qui s’est tenu à l’Ecole normale d’administration à Yaoundé sur le thème : « Economie écologique, innovations technologiques et croissance : quelles promesses pour les pays en développement ». Ce colloque organisé par l’Association camerounaise des anciens élèves de l’ENA de France (Aceena) a connu la participation d’une centaine de personnalités invités constituée des diplomates, des autorités publiques, des anciens élèves de l’ENA et des experts nationaux et même des acteurs privés.

Ceux-ci ont participé aux trois panels du colloque dont le premier était axé sur le thème : « L’innovation technologique peut-elle constituer un facteur de croissance économique et de préservation des écosystèmes ? ». Ce colloque, placé sous le haut patronage du président de la République, Paul Biya, faisait partie d’un axe du programme de la rencontre des membres de la Confédération internationale des anciens élèves de de l’Ecole nationale d’administration de France qui se sont réunis à Yaoundé du 06 au 10 juillet 2016.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit
Amadou Coulibaly

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Coulibaly à la...

– « Stop au sorcier numérique ! » C’est le slogan choisi par le ministre de la...