Accueil Internet Etats-Unis : Facebook confirme une ingérence russe dans la politique américaine

Etats-Unis : Facebook confirme une ingérence russe dans la politique américaine

(TIC Mag) – Aux Etats-Unis, c’est une révélation qui devrait certainement accroitre la tension et la méfiance dans les relations avec la Russie, soupçonnée d’ingérence dans l’élection américaine de novembre 2016. D’après une enquête que vient de rendre publique le réseau social Facebook, une entreprise russe a dépensé jusqu’à 100 000 dollars, soit environ 24,5 millions de F Cfa sur sa plateforme pour acheter des publicités « susceptibles de diviser la population ». Un montant auquel il faudra ajouter selon Facebook 50 000 dollars, soit environ 27,2 millions de F Cfa également liés à la Russie pour des publicités achetées par des comptes avec des adresses IP américaines mais avec la langue définie en russe.

« En examinant les achats d’annonces, nous avons trouvé environ 100 000 dollars en dépenses publicitaires de juin 2015 à mai 2017 -associés à environ 3 000 annonces- qui ont été connectées à environ 470 comptes et pages non-authentifiées en violation avec nos règles. Notre analyse suggère que ces comptes et pages ont été affiliés et ont probablement opéré hors de la Russie», explique Alex Stamos (photo), Chief Security Officer de Facebook cité par le site frenchweb.fr.

Cependant, Facebook affirme que les publicités ne faisaient pas références à un candidat en particulier : « Une large majorité des publicités créées par ces faux comptes ne faisaient pas de référence explicite à l’élection présidentielle, au vote ou à un candidat en particulier. Ils visaient à amplifier sur les réseaux sociaux des messages sociaux et politiques susceptibles de diviser, sur des sujets comme les droits LGBT, les questions raciales, l’immigration, ou les armes », ajoute Alex Stamos.

Facebook affirme avoir transmis son enquête à la justice américaine qui enquête actuellement sur une éventuelle ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine pour exploitation. Mais déjà, ces soupçons ont empoisonnés les relations entre les deux pays.

1 COMMENTAIRE

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Charlotte Kouecheu Chekep [#CCABank] à l’#AfricaBankingForum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est digitale » - https://t.co/A8UMQeEHX1

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/4KIpaEHtox #DigitalBusinessAfrica

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital » - https://t.co/8UK2HDqbDm

Voir plus...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Charlotte Kouecheu Chekep [CCA Bank] à l’Africa Banking Forum 2019 : « L’avenir de la banque africaine est prometteur et passera par le digital...

- La 11è édition de l’Africa Banking Forum (ABF) s’est ouverte ce 20 juin 2019 à l’hôtel Akwa de Douala sous...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...