25 C
Yaounde
mercredi, 24 juillet 2019 11:10
Acceuil AFRIQUE CENTRALE Cameroun Emmanuel Foka : « Avec Mokine, nous mettons à disposition des éleveurs...

Emmanuel Foka : « Avec Mokine, nous mettons à disposition des éleveurs un système d’Identification et de géolocalisation du cheptel »

[Digital Business Africa] – Au terme de la semaine de l’innovation numérique au Cameroun le 28 juin 2019, l’équipe de l’application Mokine a été classée à la sixième position. Elle remporte une récompense d’une valeur totale de 2 630 000 F.Cfa. C’est l’équipe d’Agrix Tech qui a remporté le prix spécial du Président de la République, Paul Biya, dans le secteur du numérique.  Emmanuel Foka, l’une des promoteurs de Mokine, explique à Digital Business Africa les origines de ce projet (qui vise à lutter contre le vol du bétail au Cameroun) et ses ambitions.

Digital Business Africa : Quelle est la petite histoire qui se cache derrière votre innovation Mokine ?

Emmanuel Foka :  Mokine est né du constat de la vie socio-économique des populations des régions à forte population d’éleveurs. Le bétail a une importance capitale dans de nombreuses familles d’éleveurs. L’exemple grand Nord Cameroun. Pour certains, il constitue leur unique source de revenus. Cette population est fréquemment victime plusieurs problèmes parmi lesquels le vol de bétail par des malfaiteurs. De même que des épidémies qui ravagent le bétail des éleveurs. Avec Mokine, en cas de vol, l’animal peut être tracé et son nouveau propriétaire retrouvé. Le bétail est identifié à l’aide d’un bracelet électronique. Le but à long terme, c’est de pouvoir géolocaliser chaque animal en cas de disparition.

Digital Business Africa : Quels sont les objectifs de Mokine ?

Emmanuel Foka : Les objectifs de MokIne sont entre autres l’amélioration de la sécurité des troupeaux de bœufs ou moutons et autres,  tout en réduisant l’impact environnemental des éleveurs. Mokine pourra assurer la traçabilité tout au long du cycle de vie des bovins et même informer sur l’état sanitaire d’un animal.

Nous comptons mettre à disposition des éleveurs un Système d’Identification et de Géolocalisation du cheptel dans le cadre du suivi animal et de la lutte contre le vol de bétail. Notre projet est conçu pour transmettre l’innovation et la technologie de haut niveau aux populations locales et contribuer ainsi au développement des compétences.

Digital Business Africa : Comment votre projet va-t-il simplifier la vie dans votre communauté ?

Emmanuel Foka :  MokIne permettra non seulement de lutter contre le vol des bétails, mais aussi permettra de réduire au maximum le taux des risques des épidémies chez les animaux. Cela réduira également le taux chômage grandissant en offrant 100 à 200 emplois stables aux jeunes camerounais à long terme.

Emmanuel Foka : « Avec Mokine, nous mettons à disposition des éleveurs un système d’Identification et de géolocalisation du cheptel »
28 Juin 2019. Yaoundé. Emmanuel Foka recevant son Prix SUP’TIC.

Digital Business Africa : Quel est votre parcours personnel ?

Emmanuel Foka : J’ai un diplôme IT en Informatique de gestion et Analyste Programmeur avec spécialité développement Web et Mobile. Je suis manager de la communauté des développeurs de Google Maroua. Mon travail consiste à coordonner les activités du groupe y compris la formation. J’ai également participé à des formations en web développement et sur le Cloud  via des plateformes telles que  YALI, MOOC ou encore Study Jam. Je n’hésite pas à investir en moi-même pour nourrir mes passions.

Digital Business Africa : Sur quel projet précis travaillez-vous en ce moment ?

Emmanuel Foka : En ce moment,  nous travaillons sur la réalisation de notre premier prototype de Mokine Kit et sur le développement de notre plateforme en version beta. Nous remercions déjà le gouvernement camerounais pour ce qu’il fait. Et nous restons ouverts pour tout partenariat ou accompagnement à la réalisation de cette innovation.

Digital Business Africa : Comment le gouvernement devrait-il venir en aide aux jeunes entrepreneurs et innovateurs du pays ?

Emmanuel Foka : Le gouvernement pourrait venir en aide aux jeunes entrepreneurs et innovateurs en répondant déjà à leurs besoins primaires : l’accès à un réseau d’accompagnement et de financement. Toutefois, nous saluons déjà comme je l’ai dit plus haut l’initiative du MINPOSTEL (la semaine de l’innovation numérique, ndlr) en termes d’accompagnement des Start up.

Digital Business Africa : S’il vous était donné de rencontrer le président de la République Paul Biya, que lui diriez-vous ?

Emmanuel Foka : S’il m’était donné de rencontrer le président de la République, Paul Biya, je lui dirai : « Monsieur le Président, votre discours à l’occasion du 3ème Congrès Ordinaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais a créé un déclic en moi. J’ai même participé à la 1ere Edition de la semaine de l’innovation numérique. Notre pays regorge de nombreux talents. Tout reste à faire par le pays, surtout dans l’encadrement de ses génies du numérique. Que l’Etat fasse son mieux pour que des jeunes pétris de talents ne soient pas perdus. Ceci pourra contribuer significativement au décollage de l’économie numérique. En ouvrant par exemple des pôles technologiques dans les zones d’influence. Nous sommes impatients de participer au rayonnement de notre pays à l’international ».

Propos recueillis par Digital Business Africa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,103FansLike
6,011FollowersFollow
319SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : Le Business Forum AITEX 2019 se tiendra les 24 et 25 octobre 2019 à Rabat avec le Congo et la Chine comme...

- La 4e  édition de l’AFRICA IT EXPO (AITEX 2019), Business Forum international des technologies de l’information, se tiendra les 24 et 25 octobre...

Cameroun : Philjohn Technologies veut lever 460 000 000 de F.Cfa pour construire un Data Analysis Innovation Center

– La Start-up camerounaise de services numériques et de services d’ingénierie informatique, Philjohn Technologies, a annoncé ce 23 juillet 2019...

Le TOP 5 des pays qui ont le plus commenté la CAN 2019 sur Facebook

– La Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN) qui a démarrée le 21 Juin en Égypte se joue également sur le...

La Banque mondiale va consacrer 14 607 milliards de F.Cfa pour le développement du numérique en Afrique en dix ans

– Pour les dix prochaines années, la Banque mondiale va consacrer 25 milliards de dollars US (environ 14 607 milliards de F.Cfa) à...

Cameroun : L’ART inflige une sanction de 1,5 milliards de F.Cfa à Orange et d’un milliard de F.Cfa à MTN et Nexttel

– Après plusieurs missions de contrôle suivies de plusieurs mises en demeure et conformément à la réglementation en vigueur, le Directeur...

Adamou N. Kouotou : « Agrix IA, le consultant agricole virtuel que nous développons, est une intelligence artificielle pure »

– C’est l’équipe d’Agrix Tech, représentée par Mariben Chiato et Dorothée Mvondo, co-fondatrices d’Agrix Tech, qui a remporté le prix spécial...